Dimension panafricaine

26/09/2016
Dimension panafricaine

Une vocation à se développer en Afrique

Le Groupe bancaire Oragroup a lancé, le 1er septembre dernier, une émission de billets de trésorerie pour un montant total de 35 milliards de francs CFA (53,3 millions d’euros) par appel public à l’épargne sur le marché financier régional de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). 

Une première tranche d’un mois, jusqu’au 30 septembre 2016, vise à lever 20 milliards de francs CFA, la seconde tranche de 15 milliards de francs CFA se déroulera début 2017. La durée de l’emprunt sur 18 mois assure un taux d’intérêt de 5,75 % brut par an. 

Depuis 2009, Oragroup a connu une très forte croissance passant d’une présence dans cinq pays de l’Afrique de l’Ouest et Centrale à une dimension panafricaine avec des filiales dans 12 pays répartis sur quatre zones monétaires. Cette croissance a notamment été accélérée par l’acquisition du réseau des Banques régionales de solidarité (BRS), en 2013. 

‘Cette sollicitation du marché va nous permettre d’amplifier le développement du Groupe. Nous souhaitons notamment investir dans l’extension de notre réseau et des services à notre clientèle, les particuliers et les PME principalement. Notre ambition est de créer un groupe bancaire panafricain de référence et nous sommes convaincus que le marché régional saura nous accompagner. Cette rencontre entre une banque à vocation panafricaine et des investisseurs régionaux constitue également pour nous une priorité pour faire émerger un secteur financier solide et robuste capable de financer nos économies', ont expliqué les dirigeants du Groupe lors d’une conférence de presse organisée vendredi dernier à Lomé.

Ce programme d’émission - agréé par la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et arrangé par les deux sociétés de gestion et d’intermédiation SGI-Togo et CFG Bourse - bénéficie d’une garantie à 100 % du Fonds Gari avec l’appui de son principal actionnaire African Guarantee Fund (AGF) créé par la Banque africaine de Développement (BAD). Les souscriptions peuvent être effectuées auprès de toutes les sociétés de gestion et d’intermédiation agréées de l’UMEOA. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.