Discussions avec le FMI et la Banque mondiale

10/10/2012
Discussions avec le FMI et la Banque mondiale

Les Assemblées générales du FMI et de la Banque mondiale se poursuivaient mercredi à Tokyo. La délégation togolaise a mis à profit la journée pour des rencontres avec les responsables des deux institutions.

Dans la matinée, Adji Otéth Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances, et son collègue de la Planification, Djossou Mawussi Semodji, ont rencontré Makhtar Diop, vice président de la Banque Mondiale en charge de l'Afrique 

L’occasion de faire le point sur l’évolution des réformes, les privatisations, la restructuration du secteur des télécoms et la préparation du DSRP II.

La BM a constaté un déficit de la balance des paiements en raison de l’importation massive de biens d’équipements. Une situation résultant des grands chantiers en cours au Togo avec la construction du 3e quai au port de Lomé, de la nouvelle darse, du terminal de l’aéroport de Lomé, de l’usine de clinker et de la modernisation de l’industrie des phosphates.

Autant de projets qui nécessitent l’importation d’équipements lourds dans les BTP et l’industrie.

Djossou Mawussi Semodji et Makhtar Diop

Le vice président de la Banque Mondiale a toutefois noté que le compte capital du Togo était bon avec l’entrée significative de devises.

Deuxième rendez-vous important de la journée, celui avec Antoinette Monsio Sayeh, directrice du Département Afrique du Fonds monétaire international.

Les discussions ont porté sur les programmes en cours et sur l’initiative togolaise de faire fusionner les deux principales régies d’Etat, la douane et les impôts au sein d’un Office togolais des recettes.

Un projet qui séduit le FMI.

Mme. Sayeh a indiqué qu’elle attendait avec impatience la mise en œuvre de ce projet de nature à rendre plus performantes les recettes publiques.

En photo : Adji Otéth Ayassor et Antoinette Monsio Sayeh mercredi soir à Tokyo

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.