Donald Kaberuka quitte la BAD sur un excellent bilan

27/08/2015
Donald Kaberuka quitte la BAD sur un excellent bilan

Donald Kaberuka

Le président de la Banque africaine de développement (BAD), Donald Kaberuka, en fin de mandat est venu faire ses adieux aux autorités togolaises. Il a été reçu mercredi par le président Faure Gnassingbé et aura des entretiens jeudi avec Kossi Assimaïdou, le ministre chargé de la Planification du développement.

M. Kaberuka a été fait Grand Officier de l'Ordre national du mérite par le chef de l'Etat.

M. Kaberuka quitte la Banque sur un excellent bilan. Il passera le flambeau fin août à son successeur le au Nigérian Akinwumi Adesina, élu en mai dernier.

Comme président de la BAD, Donald Kaberuka a piloté une réorientation importante de la stratégie de l’institution en matière de développement et de réduction de la pauvreté en Afrique. Avec lui, la Banque a accentué le rôle du secteur privé et l’importance du développement des infrastructures dans des domaines tels que les routes, les chemins de fer, les centrales électriques et les communications, particulièrement dans leur fonction de promotion de l'intégration régionale.

Pendant son mandat, la BAD est devenue la première institution de financement du développement de l’Afrique. Il a également beaucoup fait pour développer la relation avec le Togo.

Depuis 2012, la BAD a multiplié par 7 ses interventions et a ouvert un bureau permanent à Lomé, signe d'une profonde confiance.

L’état du portefeuille de l’institution au Togo est impressionnant.

Le président de la BAD décoré par le chef de l'Etat

Les engagements en cours comprennent 8 projets pour un total de 139,09 millions d’euros répartis dans le secteur des infrastructures, celui de la gouvernance, du social, de l’eau et de l’assainissement.

Parmi les différents projets, on peu citer la réhabilitation de routes et de facilitation du transport sur le corridor Lomé Cinkassé- Ouagadougou, le terminal  à conteneurs de Lomé, aide aux commerçants après les incendies des marchés de Lomé et Kara et l’aide apportée pour leur reconstruction, le projet d’amélioration de l'accès aux services d'assainissement de Sokodé, valorisation des boues de vidange ou encore la réhabilitation de l’axe Lomé-Cotonou.

En outre, la BAD a accordé des financements à des sociétés privées basées à Lomé : banques, cliniques, notamment.

Depuis 1972, l’ensemble des financements de la BAD au  Togo s’élève à 322 milliards de Fcfa.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.