Dynamique des réformes

08/06/2010
Dynamique des réformes

Le Conseil d’administration de la Banque mondiale (BM) a approuvé le 20 mai dernier un nouveau don en faveur du Togo d’un montant de 16,3 millions de dollars. Une aide qui s’inscrit dans la politique de relance économique et de bonne gouvernance menée par les autorités.


La cérémonie officielle s’est déroulée mardi à Lomé en présence d’Adji Otteh Ayassor, le ministre de l’Economie et des Finances, et d’Hervé Assah, le représentant de la BM pour le Togo.
Cet appui financier, versé en une fois, « est destiné à soutenir les réformes économiques gouvernementales afin d’améliorer la gouvernance, la transparence et l’efficacité dans la gestion des finances publiques, ainsi que des réformes structurelles avancées, visant à renforcer la gouvernance et la transparence dans des secteurs clés de l’économie, tels le phosphate, le coton et l’énergie », explique la BM.

Voici le discours prononcé par le ministre de l’Economie et des Finances
La Banque Mondiale met à la disposition de la République togolaise ce 3ème don d’un montant de 16,3 millions de dollars américains, soit environ 8,2 milliards de FCFA.
Permettez-moi tout d’abord d’exprimer à la Banque Mondiale toute la gratitude du peuple togolais, pour ce don qui vient en appui aux réformes engagées par le Gouvernement, en matière de relance de la gouvernance, de l’assainissement des finances publiques, et de la restructuration des entreprises publiques.
Permettez moi ensuite de vous remercier personnellement, Monsieur Badiwomoh pour les innombrables services que vous avez rendu au Togo dans l’exercice de vos fonctions en tant que Représentant Résident dans notre pays que vous quittez définitivement au terme de votre noble mission.
Cette aide, qui vient en complément d’autres dons destinés entre autres, à la restructuration du secteur financier, du développement communautaire et à l’assainissement de la ville de Lomé, contribuera certainement à la relance de l’économie togolaise et à la réduction de la pauvreté ainsi qu’à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le Développement.
Je tiens à vous rassurer que le Gouvernement continuera par inscrire ses actions dans la dynamique qu’il a créée en matière des réformes qu’il compte poursuivre et consolider en espérant que la Banque mondiale ne ménagera toujours aucun effort pour l’accompagner dans cette noble mission de reconstruction de notre pays.
Grâce au progrès accomplis dans le cadre de ces réformes, le gouvernement espère atteindre très prochainement le point d’achèvement de l’initiative PPTE qui permettra au Togo de bénéficier de l’allègement du stock de sa dette bilatérale ainsi que de l’annulation de sa dette multilatérale.
Nous espérons que la 5ème revue du Programme par le FMI sera achevée avant octobre prochain et demeurons convaincus que toutes les conditions seront entièrement remplies à cette date pour que la décision accordant ce point d’achèvement au titre le l’initiative PPTE puisse être prise en ce moment là.
Le Togo par ma voix apprécie par ailleurs, le soutien permanent, croissant et encourageant que lui apporte la Banque Mondiale dans ses efforts pour faire face aux chocs exogènes et nous lui restons reconnaissants de cet engagement qui nous met résolument sur le chemin de la prospérité.
Pour terminer, je tiens à vous rassurer que toutes les dispositions seront prises pour l’accomplissement diligent des formalités d’entrée en vigueur de cet appui budgétaire.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.