Ecobank finance le rachat de pylônes

03/12/2012
Ecobank finance le rachat de pylônes

Ecobank Capital, la banque d'investissement de Ecobank, le principal groupe bancaire panafricain dont le siège se trouve au Togo, a annoncé lundi avoir mobilisé un crédit syndiqué de 202 millions de dollars pour le compte de IHS Holding Limited, le plus important fournisseur indépendant de télécommunications en Afrique. 

Les fonds seront utilisés pour financer partiellement l'acquisition par IHS de 1 757 pylônes du réseau mobile de MTN Group Limited au Cameroun et en Côte d'Ivoire, ainsi que le prolongement des programmes d’énergie solaire et des constructions sur commandes au profit d’autres opérateurs mobiles.  

La tendance lourde aujourd’hui est la vente par les opérateurs téléphoniques de leur réseau de pylônes de transmission à des sociétés indépendantes qui à leur tour les louent aux compagnies de télécommunications et assurent leur entretien. Une formule gagnant-gagnant qui permet d’alléger considérablement les coûts d’infrastructure et de maintenance.

IHS est l’un des principaux acteurs du marché.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

60 à 65% de chances de gagner contre l’Ouganda

Sport

Le tirage au sort désignant les groupes de qualification pour la Coupe du monde 2018 est désormais connu. Le Togo affrontera en novembre prochain l’Ouganda.

Sommet de Lomé : dans les coulisses des préparatifs

Médias

La conférence de Lomé sur la sécurité maritime aura lieu en novembre prochain. Les autorités togolaises ont mis le turbo pour que tout soit prêt à temps. 

Adebayor en location

Sport

L’attaquant togolais Emmanuel Adebayor pourrait changer de club et rejoindre Aston Villa (Birmingham). Rien n'a été signé pour le moment.

Bonnes nouvelles sur le front de la lutte contre Ebola

Santé

Coordinateur de la Cédéao pour la lutte contre le virus Ebola, le président togolais Faure Gnassingbé s'est félicitée jeudi des derniers chiffres publiés par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).