Ecobank finance le rachat de pylônes

03/12/2012
Ecobank finance le rachat de pylônes

Ecobank Capital, la banque d'investissement de Ecobank, le principal groupe bancaire panafricain dont le siège se trouve au Togo, a annoncé lundi avoir mobilisé un crédit syndiqué de 202 millions de dollars pour le compte de IHS Holding Limited, le plus important fournisseur indépendant de télécommunications en Afrique. 

Les fonds seront utilisés pour financer partiellement l'acquisition par IHS de 1 757 pylônes du réseau mobile de MTN Group Limited au Cameroun et en Côte d'Ivoire, ainsi que le prolongement des programmes d’énergie solaire et des constructions sur commandes au profit d’autres opérateurs mobiles.  

La tendance lourde aujourd’hui est la vente par les opérateurs téléphoniques de leur réseau de pylônes de transmission à des sociétés indépendantes qui à leur tour les louent aux compagnies de télécommunications et assurent leur entretien. Une formule gagnant-gagnant qui permet d’alléger considérablement les coûts d’infrastructure et de maintenance.

IHS est l’un des principaux acteurs du marché.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

D1 : AS Togo Port prend la tête

Sport

Lors de la 14e journée de D1, disputée dimanche, Anges et Sémassi ont fait match nul (0-0).

Travail remarquable

Coopération

Implantée dans une cinquantaine de pays, dont le Togo, PLAN est une organisation non gouvernementale de solidarité internationale qui agit pour donner aux enfants et aux jeunes les plus marginalisés les moyens de construire leur avenir.

SCAPE : lever certains obstacles

Développement

La SCAPE, Stratégie de croissance accélérée et de promotion de l’emploi, est la feuille de route que s’est donné le gouvernement pour assurer le développement économique du pays. Elle nécessite d’importants moyens et le concours actif des donateurs.

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,