Edoh Kossi Amenounve prend la tête du Club Afrique de l’AFIC

06/04/2017
Edoh Kossi Amenounve prend la tête du Club Afrique de l’AFIC

Edoh Kossi Amenounve

Le Togolais Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières d'Abidjan (BRVM), a été désigné jeudi pour prendre la tête du Club Afrique de l’Association française des investisseurs pour la croissance (AFIC),

Créé il y a un an, il vise à construire un réseau interafricain de décideurs et d’opérateurs économiques sur les investissements privés sur le continent en droite ligne avec les missions de l’AFIC. 

L’objectif est notamment de favoriser la promotion du capital-investissement auprès des investisseurs institutionnels, des entrepreneurs, des leaders d’opinion et des pouvoirs publics en créant un cadre d’échanges permanents.

L’AFIC est une association française qui compte près de 300 membres dont des sociétés de capital-risque (SCR), des Fonds Communs de Placement à Risque, des Fonds Communs de Placement dans l’Innovation, des sociétés de gestion, de conseil, d’investissement et des Fonds de fonds.

La vocation de l’AFIC est de représenter et de promouvoir la profession du capital-investissement auprès des investisseurs institutionnels, des entrepreneurs, des leaders d’opinion et des pouvoirs publics en France.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).