En Afrique, blanchir n’est pas un problème

15/11/2011
En Afrique, blanchir n’est pas un problème

La 16e réunion plénière du Groupe d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) s’est tenue mardi à Lomé. Au menu des discussions, l’auto-évaluation des dispositifs de lutte mis en place au sein de l’Espace Cédéao. 

Et les résultats sont loin d’être satisfaisants, de l’avis même d’ Abdullahi Shehu, le directeur général du GIABA, qui fait observer qu’en dépit des contrôles de plus en plus sévères, le blanchiment continue à prendre de l’ampleur et fait planer une menace sur la stabilité du système financier.

Il a pointe du doigt certaines banques toujours très complaisantes et irresponsables car, explique-t-il, «Cet argent illicite ne constituant par des dépôts stables peuvent entraîner du coup l’effondrement de tout le système bancaire et par conséquent de l’économie nationale ». 

«L’adoption de textes conformes aux normes internationales et l’assistance à la mise en place des Cellules de renseignements financiers sont, entre autres, des progrès importants enregistrés par le GIBA », souligne pour sa part Djossou Sémondji, le représentant du ministre de l’Economie et des Finances du Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.