Evaluer pour progresser

30/09/2013
Evaluer pour progresser

‘Enjeux de l’évaluation et solutions pour les banques sous-régionales de développement et leurs partenaires’, tel est le thème du symposium organisé mardi à Lomé par la BOAD en coopération avec la BAD et la Banque mondiale (Independent Evaluation Group, IEG).

Des banquiers du Bénin, du Burkina Faso, de Côte d’Ivoire, de Guinée Bissau, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo assisteront aux travaux ainsi que des représentants de l’Agence française de développement ; de la Coopération belge, du Fonds international de développement agricole (FIDA), de la Banque d'investissement et de développement de la Cédéao (BIDC), de la Banque de développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC) et de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), notamment.

Les banques sous-régionales disposent déjà d’outils permettant d’évaluer de manière indépendante les opérations, les politiques et les procédures en vue de garantir l’apprentissage et l’obligation de rendre compte et de promouvoir l’impact des opérations sur le développement.

La réunion de Lomé devrait permettre d’affiner les stratégies pour davantage d’efficacité.

La BOAD est une banque de développement qui assiste les secteurs publics et privés dans 8 pays d’Afrique de l’Ouest : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.