FMI : pas d'inquiétude à moyen terme

07/08/2015
FMI : pas d'inquiétude à moyen terme

Cemile Sancak

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) conduite par la chef de mission Togo, Cemile Sancak, vient d’achever une mission d’évaluation à Lomé. Un rendez-vous régulier qui s’inscrit dans le cadre des consultations 2015 au titre de l’article 4 des statuts du Fonds.

Mme. Sancak a indiqué avoir eu des discussions ‘productives’ avec les autorités.

En 2015, le taux de croissance devrait se situer aux environs de 5,5%. Les perspectives de l’économie togolaise restent positives à moyen terme. Quant à la croissance, elle reste soutenue grâce aux investissements dans les grands travaux.

‘Le Togo a connu une croissance soutenue ces dernières années qui devrait se poursuivre en 2016 et 2017. Cette tendance est largement tirée par les investissements dans les infrastructures : routes, le port de Lomé et l’aéroport, notamment. Il faut également mentionner l’augmentation de la production agricole’, a indiqué Cemile Sancak.

Si le FMI a estimé que la dette extérieure du Togo était à un niveau modéré, il s’est inquiété de la détérioration de la dette publique.

L’institution recommande l’amélioration du climat des affaires, l’investissement dans l’énergie et les télécommunications, secteurs de croissance, et la poursuite des réformes dans la collecte des recettes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.