FMI : pas d'inquiétude à moyen terme

07/08/2015
FMI : pas d'inquiétude à moyen terme

Cemile Sancak

Une délégation du Fonds monétaire international (FMI) conduite par la chef de mission Togo, Cemile Sancak, vient d’achever une mission d’évaluation à Lomé. Un rendez-vous régulier qui s’inscrit dans le cadre des consultations 2015 au titre de l’article 4 des statuts du Fonds.

Mme. Sancak a indiqué avoir eu des discussions ‘productives’ avec les autorités.

En 2015, le taux de croissance devrait se situer aux environs de 5,5%. Les perspectives de l’économie togolaise restent positives à moyen terme. Quant à la croissance, elle reste soutenue grâce aux investissements dans les grands travaux.

‘Le Togo a connu une croissance soutenue ces dernières années qui devrait se poursuivre en 2016 et 2017. Cette tendance est largement tirée par les investissements dans les infrastructures : routes, le port de Lomé et l’aéroport, notamment. Il faut également mentionner l’augmentation de la production agricole’, a indiqué Cemile Sancak.

Si le FMI a estimé que la dette extérieure du Togo était à un niveau modéré, il s’est inquiété de la détérioration de la dette publique.

L’institution recommande l’amélioration du climat des affaires, l’investissement dans l’énergie et les télécommunications, secteurs de croissance, et la poursuite des réformes dans la collecte des recettes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.