Fausse information aux enchères

13/02/2017
Fausse information aux enchères

Le site incriminé à déjà quelques casseroles en matière de violation des droits d'auteur

Le Groupe Ecobank, dont le siège est au Togo, est une société cotée en bourse et n’a pas l’intention de réaliser une vente publique d’actions hors du marché.

Un démenti catégorique rendu nécessaire après la publication d’une fausse information par un site consacré à l’actualité togolaise, par ailleurs habitué à se livrer au vol systématique des contenus et photos provenant d’autres journaux et sites internet. Inutile de le citer pour ne pas lui accorder une publicité dont il n'a certainement pas besoin.

La banque, à juste titre, n’a guère apprécié cette fake news et invite les journalistes à vérifier l’authenticité des informations en leur possession avant de diffuser n’importe quoi.

Cette affaire illustre la difficulté à contrôler la véracité des contenus publiés par ces sites, blogs ou pages Facebook sans existence légale. Et à les sanctionner par des voies judiciaires.

Des contenus qui peuvent mettre en péril le fonctionnement d'une société et de ses dirigeants.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !