Fin de la réunion ministérielle à Niamey

14/12/2012
Fin de la réunion ministérielle à Niamey

La réunion ministérielle de l'UEMOA s’est achevée vendredi à Niamey (Niger). Elle était présidée par Adji Otéth Ayassor, le ministre togolais de l’Economie et des Finances, président par intérim du Conseil des ministres de l'Union.

Les questions relatives à la situation économique dans la zone et celles concernant la stabilité monétaire ont été abordées. Les perspectives semblent satisfaisantes, malgré la crise internationale qui a des effets directs sur les pays de la région. L’Union économique et monétaire ouest-africaine table sur une croissance de 6,5% en 2013, avec des disparités selon les membres.

Les ministres ont aussi évoqué l’application de la loi uniforme sur les comptes dormants et la reprise de la Banque régionale de solidarité (BRS). Autre dossier discuté, celui de la microfinance.

« Après la forte décélération observée en 2011 et les troubles socioéconomiques constatés dans plusieurs pays, la croissance moyenne a été de 5% dans la zone », avait indiqué M. Ayassor à l’ouverture des travaux.

Le président en exercice de l’UEMOA est le président du Togo, Faure Gnassingbé.

Samedi, M. Ayassor participera avec son collègue des Affaires étrangères Elliott Ohin à la réunion des ministres des pays membres du Conseil de l’Entente dont le sommet est prévu le 17 décembre.

Le Conseil de l’Entente regroupe le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso et le Niger.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.