Fin progressive des espèces

29/03/2013
Fin progressive des espèces

Kossi Tenou (photo), le directeur pour le Togo de la BCEAO a lancé jeudi à Lomé la carte prépayée GIM-UEMOA.

Elle permet d’effectuer des paiements sécurisés en réduisant les risques de transactions en espèces, encore largement répandues dans les échanges commerciaux. 

Kossi Tenou, a déploré la poursuite de l’utilisation des espèces par les commerçants et les entreprises alors que les moyens de paiement électroniques existent.

Selon les statistiques de la Banque centrale, le taux de bancarisation dans la zone Uemoa varie entre 6 et 8%. L’objectif est d’atteindre 80% grâce à l’utilisation des cartes de paiement.

Cette carte ne nécessite pas l’ouverture d’un compte bancaire. Avantage, elle est acceptée par 82 banques, des milliers de commerçants et peut être utilisée dans les DAB (distributeurs automatiques de billets) des pays de l’UEMOA. Au Togo, la banque pilote est l’UTB (Union Togolaise de Banque).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.