Financement à long terme des prêts concessionnels

13/10/2013
Financement à long terme des prêts concessionnels

Le Fonds monétaire international (FMI), qui tient actuellement ses Assemblées d’automne à Washington, a obtenu les ressources nécessaires pour financer sur le long terme les prêts concessionnels aux pays les plus pauvres. Les pays membres ont décidé de transférer au Fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et la croissance (Fonds RPC) plus de 90 % des bénéfices exceptionnels des ventes d’or du FMI. C’est une bonne nouvelle pour le Togo qui bénéficie de l’assistance du Fonds et est en passe de négocier un nouveau programme d’aide triennal.

Christine Lagarde (photo), la directrice générale du FMI, a salué «une décision historique».

Le financement obtenu permettra au Fonds de prêter sur le long terme 1,25 milliard de DTS (environ 1,9 milliard de dollars) par an en moyenne aux pays les plus pauvres, ce qui correspond grosso modo aux estimations de la demande de concours du FMI. Cela fait suite à l’engagement pris par 151 pays membres d’affecter leur part des bénéfices exceptionnels des ventes d’or au Fonds RPC.

«Nous sommes maintenant en mesure de garantir aux pays les plus pauvres un niveau de financement adéquat pour les années à venir», a déclaré Mme Lagarde.

Adji Otéth Ayassor, le ministre togolais de l'Economie et des Finances

Cet accord est l’aboutissement de nombreuses années d’efforts pour garantir le financement adéquat du Fonds RPC, qui ont débuté à la fin des années 1980.

Le Conseil d’administration du FMI a approuvé en 2009 la vente d’un huitième du total de l’or détenu par le FMI pour financer le nouveau modèle de revenu.Le cours de ce précieux métal étant à un niveau quasi record, la vente a rapporté 6,85 milliards de DTS, dont 2,45 milliards de bénéfices exceptionnels, qui ont été versés à la réserve générale du FMI.

Le Conseil d’administration a décidé que ces bénéfices exceptionnels devaient servir à aider les pays à faible revenu et que leur distribution pourrait commencer dès lors qu’au moins 90 % des pays membres auraient accepté d’affecter leurs parts au Fonds RPC.

«Bien que cette stratégie ait reçu l’aval du Conseil d’administration, il n’a pas été du tout aisé d’obtenir les contributions nécessaires de chacun des pays», a expliqué Robert Powell, du Département financier du FMI, qui a dirigé le mouvement.

«Il a fallu obtenir les garanties nécessaires une par une.Cela a demandé du temps et de la persévérance», a-t-il ajouté. L’entreprise a aussi mobilisé les équipes des départements géographiques, les représentants résidents et la direction du FMI, qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour faire aboutir cette initiative.

Présent à Washington, le ministre togolais de l’Economie et des Finances, s’est félicité de cette annonce. 

VOIR LE DIAPORAMA

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.