Financement de 82 millions de dollars en faveur du Togo

20/06/2014
Financement de 82 millions de dollars en faveur du Togo

Le Togo et la Exim Bank of India ont signé vendredi à New Delhi deux accords de financement d’un montant de 82 millions de dollars.

Le premier projet intitulé ‘Rural Electrification-phase 3’ (30 millions de dollars) vise à renforcer les capacités de production du système électrique afin de permettre à la CEET de couvrir les besoins de 150 localités.

Le second projet, ‘161KV Power Transmission Line’ (52 millions de dollars) concerne l’installation d’une réseau à haute tension capable de répondre à la demande en énergie de d la partie septentrionale du Togo. Il s’agit des zone Kara-Mango-Dapaong.

Ce deux accords ont été signés au siège de l'Exim Bank par Adji Otèth Ayassor, le Ministre de l’Economie et des Finances et Shri Yaduvendra Mathur, le président directeur général de la Banque.

M. Ayassor était accompagné de son collègue des Mines et de l’Energie, Noupokou Dammipi et du chargé d’Affaires de l’ambassade du Togo en Inde, Koffi Akakpo.Dans la journée, la délégation togolaise sevrait rencontrer le ministre Indien des Relations extérieures et des hommes d’affaires.

Exim Bank a déjà accordé au Togo 6 lignes de crédit pour un montant de plus de 110 millions de dollars.

A la différence de la Chine, l’expansion indienne est assurée par les entreprises privées; l’Etat consent, certes, des financements aux Etats via l’Exim Bank, mais l’essentiel repose sur des entrepreneurs indépendants, au demeurant particulièrement dynamiques.

L’Exim Bank est un organisme public auquel est largement associé le secteur privé qui siège au conseil d’administration.

Le commerce entre l’Inde et l’Afrique devrait atteindre le chiffre record de 90 milliards de dollars en 2015; il est actuellement de 60 milliards. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.