Financement de 82 millions de dollars en faveur du Togo

20/06/2014
Financement de 82 millions de dollars en faveur du Togo

Le Togo et la Exim Bank of India ont signé vendredi à New Delhi deux accords de financement d’un montant de 82 millions de dollars.

Le premier projet intitulé ‘Rural Electrification-phase 3’ (30 millions de dollars) vise à renforcer les capacités de production du système électrique afin de permettre à la CEET de couvrir les besoins de 150 localités.

Le second projet, ‘161KV Power Transmission Line’ (52 millions de dollars) concerne l’installation d’une réseau à haute tension capable de répondre à la demande en énergie de d la partie septentrionale du Togo. Il s’agit des zone Kara-Mango-Dapaong.

Ce deux accords ont été signés au siège de l'Exim Bank par Adji Otèth Ayassor, le Ministre de l’Economie et des Finances et Shri Yaduvendra Mathur, le président directeur général de la Banque.

M. Ayassor était accompagné de son collègue des Mines et de l’Energie, Noupokou Dammipi et du chargé d’Affaires de l’ambassade du Togo en Inde, Koffi Akakpo.Dans la journée, la délégation togolaise sevrait rencontrer le ministre Indien des Relations extérieures et des hommes d’affaires.

Exim Bank a déjà accordé au Togo 6 lignes de crédit pour un montant de plus de 110 millions de dollars.

A la différence de la Chine, l’expansion indienne est assurée par les entreprises privées; l’Etat consent, certes, des financements aux Etats via l’Exim Bank, mais l’essentiel repose sur des entrepreneurs indépendants, au demeurant particulièrement dynamiques.

L’Exim Bank est un organisme public auquel est largement associé le secteur privé qui siège au conseil d’administration.

Le commerce entre l’Inde et l’Afrique devrait atteindre le chiffre record de 90 milliards de dollars en 2015; il est actuellement de 60 milliards. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.