Financement participatif pour développer les énergies renouvelables

08/07/2015
Financement participatif pour développer les énergies renouvelables

Une nouvelle classe d'actifs à destination de la diaspora africaine

Dans la poursuite de l'accomplissement de l'une de ses missions que lui ont confiée les Etats membres et qui vise à promouvoir et à financer le développement d'une industrie des énergies renouvelables en Afrique subsaharienne, ABREC a annoncé mercredi la création de sa propre plateforme d'equity crowdfunding (financement participatif) destinée au financement de projets et de PME PMI opérant en Afrique subsaharienne dans le secteur des énergies renouvelables et des technologies vertes.

Cette initiative est le fruit d'un partenariat entre ABREC et Finance Utile, une structure française pionnière dans l’equity crowdfunding. Créée en 2010 elle est contrôlée par l’Autorité des marchés financiers français (AMF). 

Avec ce partenariat, ABREC offre une nouvelle classe d'actifs à destination de la diaspora africaine, des africains vivant sur le continent africain et des investisseurs privés souhaitant diversifier leur portefeuille d'investissements vers l'Afrique et se positionner sur un secteur des énergies renouvelables qui constitue la nouvelle révolution en Afrique après celle des télécommunications. 

Le lancement officiel aura lieu le 22 juillet prochain à Lomé.

Le crowdfunding est une autre façon pour les entreprises, les particuliers de récolter des fonds pour leurs projets. Dans la plupart des cas, c’est l’association d’un grand nombre de personnes investissant un petit montant qui permettent aux porteurs de projets de trouver les fonds demandés. Ce mode de financement est également un moyen de fédérer le plus grand nombre de personnes autour d’un projet. Ce mode de financement se fait sans l'aide des acteurs traditionnels (banques, institutionnels, fonds, etc…).

Accéder au site

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.