Finances publiques : l’UEMOA fixe de nouvelles règles

26/01/2015
Finances publiques : l’UEMOA fixe de nouvelles règles

Mawussi Djossou Sémodji

Les fonctionnaires du ministère de l’Economie et des Finances planchent depuis lundi sur le nouveau cadre légal et réglementaire de la gestion des finances publiques harmonisé avec les directives de l’Union économique et monétaire ouest-Africaine (UEMOA). Une formation qui bénéficie de l’appui de l’Union européenne et du FMI très impliqué dans le renforcement de la gestion des finances publiques au Togo.

Le nouveau cadre édicté par l’UEMOA contient un certain nombre d’innovations telles que la pluri annualité de la programmation budgétaire, la budgétisation par programme, la déconcentration de l’ordonnancement de la dépense et un contrôle plus accentué du Parlement et de la Cour des Comptes. Des données techniques un peu difficile à maîtriser pour le grand public, mais qui constituent le quotidien des spécialistes du ministère de l’Economie et des Finances. 

Plusieurs personnalités étaient présentes à l’ouverture des travaux, Mawussi Djossou Sémodji, le ministre de la Planification, Mongo Aharh-Kpessou, secrétaire permanent chargé du suivi des politiques de réformes et programmes financiers, Nicolas Berlanga-Martinez, ambassadeur de l’UE au Togo et les représentants du FMI et de la BAD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.