Finances publiques : les propositions de Sasso Pagnou

25/01/2011
Finances publiques : les propositions de Sasso Pagnou

L’universitaire togolais Sasso Pagnou vient de publier un ouvrage consacré à la gestion des finances publiques au Togo.
Cette étude est orientée, selon l’auteur, vers la recherche de mesures susceptibles de faire de la gestion budgétaire, donc de la mise en œuvre des politiques publiques, un levier du développement
M. Pagnou précise que l’ouvrage va au-delà des questions purement financières pour traiter du fonctionnement des institutions et de l'administration publique, et propose une modernisation de l'Etat.
Dans sa préface, le Doyen honoraire de la Faculté de Droit de Lyon 3 (France), Luc Saïdj, souligne que l’étude est menée dans
l’indispensable respect de la tradition universitaire, c'est-à-dire sans complaisance mais également sans parti pris ni dogmatisme.
Il remarque que l’auteur s’attache à mettre en évidence les causes réelles des déficiences qu’il relève (et qui ne sont pas
toutes imputables aux régimes en place), à souligner les évolutions récentes et à proposer les mesures qu’il estime nécessaires pour rénover le système.
Gestion des finances publiques au Togo
Par Sasso Pagnou
Editions universitaires européennes, 98€

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.