Finances publiques : les propositions de Sasso Pagnou

25/01/2011
Finances publiques : les propositions de Sasso Pagnou

L’universitaire togolais Sasso Pagnou vient de publier un ouvrage consacré à la gestion des finances publiques au Togo.
Cette étude est orientée, selon l’auteur, vers la recherche de mesures susceptibles de faire de la gestion budgétaire, donc de la mise en œuvre des politiques publiques, un levier du développement
M. Pagnou précise que l’ouvrage va au-delà des questions purement financières pour traiter du fonctionnement des institutions et de l'administration publique, et propose une modernisation de l'Etat.
Dans sa préface, le Doyen honoraire de la Faculté de Droit de Lyon 3 (France), Luc Saïdj, souligne que l’étude est menée dans
l’indispensable respect de la tradition universitaire, c'est-à-dire sans complaisance mais également sans parti pris ni dogmatisme.
Il remarque que l’auteur s’attache à mettre en évidence les causes réelles des déficiences qu’il relève (et qui ne sont pas
toutes imputables aux régimes en place), à souligner les évolutions récentes et à proposer les mesures qu’il estime nécessaires pour rénover le système.
Gestion des finances publiques au Togo
Par Sasso Pagnou
Editions universitaires européennes, 98€

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.