Finances publiques : les réformes se poursuivent

25/08/2015
Finances publiques : les réformes se poursuivent

Mongo Aharh-Kpessou

La 1ère revue semestrielle des finances publiques a débuté mardi sous la direction de Mongo Aharh-Kpessou, Secrétaire permanent pour le suivi des politiques de réformes et des programmes financiers.

Objectif : dresser un état des lieux de la mise en œuvre du plan d’action de la réforme de la gestion des finances publiques à la fin juin et procéder à la reprogrammation éventuelle des actions pour le second semestre pour atteindre les objectifs fixés pour 2015.

‘Cet exercice permet de faire ressortir le niveau de réalisation des mesures convenues pour le premier semestre 2015, identifier les forces et les faiblesses et puis d’identifier les réformes prioritaires à mettre en œuvre au cours de ce 2e semestre’, explique M. Aharh-Kpessou.

Au total, 9 programmes seront passés en revue parmi lesquels la mobilisation des ressources, la prévision, la programmation et l’exécution budgétaire.

‘Le chantier des réformes en cours d’exécution a permis d’améliorer la performance économique de notre pays au cours de ces dernières années grâce à une meilleure politique économique et surtout à l’assainissement des finances publiques. Les grandes réformes sont en cours et d’autres vont l’être dans les prochains mois en vue de lever les goulots d’étranglement qui freinent le développement’, précise Mongo Aharh-Kpessou.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.