Grand messe de la finance internationale

12/10/2012
Grand messe de la finance internationale

La session plénière des Assemblées annuelles du FMI et de la Banque mondiale s’est ouverte vendredi à Tokyo en présence d’Adji Otéth Ayassor, le ministre togolais de l’Economie et des Finances, de son collègue de la Planification, Djossou Mawussi Semodji, et d’experts des deux ministères.

Les travaux ont pour but d’examiner l'économie du globe, malmenée par la crise en Europe, et tenter d'aider les pays pauvres à mieux résister aux chocs financiers.

Christine Lagarde (FMI) et Jim Yong Kim (BM), ont pris la parole pour livrer leurs vues sur l'économie mondiale ou la volatilité des prix alimentaires.

Le FMI a posé les termes du débat dès mardi en abaissant de nouveau ses prévisions de croissance mondiale et en pointant l'existence de "risques considérables" d'un nouveau ralentissement de l'activité sur le globe.

Les enjeux de ce grand raout diffèrent pour le FMI et la Banque mondiale, qui se réunissent tous les trois ans hors de leur quartier général de Washington.

Le sommet de Tokyo devait initialement consacrer l'entrée en vigueur de la réforme du FMI votée en 2010, rééquilibrant son mode de gouvernance au profit des pays émergents et triplant ses ressources permanentes.

Mais cet objectif ne sera pas atteint à Tokyo en raison de l'attentisme des Etats-Unis qui n'ont toujours pas ratifié cette double réforme et bloquent de facto son entrée en vigueur.

Du côté de la Banque mondiale, le sommet de Tokyo est un baptême du feu pour son président, Jim Yong Kim, qui doit rencontrer l'ensemble des Etats membres pour la première fois depuis son investiture le 1er juillet dernier. En fin de matinée, il s’est d’ailleurs entretenu avec un certain nombre de responsables de pays dont les économies ont connu des périodes difficiles ; c’est le cas du Togo. Premier contact donc entre Jim Yong Kim et Djossou Mawussi Semodji.

Adji Otéth Ayassor rencontrera pour sa part Christine Largarde dimanche lors de la réunion des Gouverneurs africains.

Photo de famille des gouverneurs du FMI autour de Christine Lagarde. Adji Otéth Ayassor est au 2e rang à droite

VOIR LE DIAPORAMA

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.