Henry Gaperi entame une tournée dans l'Hinterland

14/09/2015
Henry Gaperi entame une tournée dans l'Hinterland

Henry Gaperi

Le commissaire général de l’Office togolais des recettes (OTR), Henry Gaperi, effectue depuis lundi une tournée dans les pays de la région : Burkina-Faso, Niger et Mali.

L’OTR est né de la fusion de la douane et des impôts.

A Ouagadougou, il s’est entretenu avec les représentants du Conseil des chargeurs et de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina.

Le Port de Lomé est la porte d’entrée naturelle vers ces trois pays de l’Hinterland. Logique donc d’harmoniser les procédures et de mettre en œuvre les moyens de faciliter le commerce tout en protégeant les intérêts de l’OTR

Lors des discussions, il a été question des facilités de transit, du renforcement de la chaine logistique, de la mise en place du projet d’interconnexion, des opérations de dédouanement et du processus d’enlèvement des marchandises au port de Lomé.

Les opérateurs burkinabés ont souhaité parvenir à une optimisation du partenariat entre les deux pays en matière de droits de douane.

Après Ouaga, Henry Gaperi est attendu à Niamey.

Le Togo est le seul  pays d’Afrique de l’Ouest francophone à disposer d’une régie commune dont l’exemple vient du Rwanda, de l’île Maurice et du Ghana.

La régie commune favorise la collecte, évite les trafics et la corruption.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Pendant les Evala, la roue tourne

Sport

Coup d’envoi mardi du Grand Prix de la Kozah, une course cycliste qui mènera le peloton de Lomé à Kara (Nord du Togo).

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.