IFC ne regrette pas son investissement

21/10/2010
IFC ne regrette pas son investissement

Il y a une semaine était inaugurée la centrale thermique de Lomé, exploitée par la société américaine ContourGlobal. Une facture de près de 200 millions de dollars pour sa construction.
Pour mener à bien ce projet, ContourGlobal s’est adossé à deux partenaires institutionnels, l’Overseas Private Investment Corporation (OPIC) qui dépend du gouvernement américain, et de l’IFC, la société financière internationale (SFI, Groupe de la Banque mondiale) qui a injecté 20%.
Alain Ebobissé (photo), l’un des responsables de l’investissement à la SFI, ne regrette pas cette prise de participation ; au contraire.
Dans un message adressé jeudi aux responsables togolais, M. Ebobissé « félicite les autorités pour la détermination sans faille dans la mise en œuvre de ce projet » et rappelle qu’IFC « est content d’apporter son soutien à ce projet de centrale électrique ».

Voici le message adressé par Alain Ebobissé
Je félicite les autorités Togolaises pour la détermination sans faille qu’elles ont montrées dans la mise en œuvre de ce projet, surtout compte tenue des difficultés de montage des grands projets électriques en Partenariat Public Privé (PPP) que l’on constate dans les pays les moins avancés à travers le monde.
Je tiens également à féliciter le groupe Contour Global qui a pris un grand risque en acceptant d’investir des sommes importantes au Togo au moment où le pays était encore considéré comme un risque très élevé.
IFC est content d’apporter son soutien à ce projet de centrale électrique tri-fuel de 100MW par le biais d’un investissement en fonds propres à hauteur de 20% de la société Contour Togo.
Nous souhaitons que ce projet qui représente l’uns des plus gros investissements en infrastructure par le secteur privé au Togo soit un modèle pour le financement en Partenariat Public Privé de plusieurs autres projets d’infrastructure au Togo et dans la sous-région.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.