IRTR : l’heure de se mettre en règle

25/10/2012
IRTR : l’heure de se mettre en règle

Payer des impôts n’est jamais très agréable, mais c’est l’unique moyen pour un pays de développer son réseau routier, de moderniser l’éducation, de construire des hôpitaux. Au Togo, certains sont encore réticents à cette idée, en particulier dans le milieu des transports. 

Or, les taxis-motos ou les compagnies de bus sont assujettis à l’impôt sur les revenus des transporteurs toutiers (IRTR).

Pour vérifier que tout ce petit monde est bien en règle pour le 3e trimestre, la direction générale des impôts (DGI) lancera du 1er au 31 décembre des opérations de contrôle sur l’ensemble de territoire.

La directrice générale de la DGI, Ingrid Awadé, a prévenu jeudi que des pénalités seraient appliquées pour tout retard.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Bienvenue dans un univers de raffinement

Tourisme

L’hôtel Radisson Blu 2 Février de Lomé, inauguré mardi, est ouvert au public. La tour de 35 étages est située au coeur du quartier administratif.

Marcel Alain de Souza chez Faure

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a reçu jeudi Marcel Alain de Souza, le nouveau président de la Commission de la Cédéao.

Boukpeti espère siéger au CIO

Sport

Le Comité national olympique du Togo (CNOT) a décidé d’appuyer la candidature de Benjamin Boukpeti à la Commission des athlètes du CIO.

Coopération de proximité

Coopération

Faure Gnassingbé a lancé mardi à Lomé les travaux du 4e lac qui contribuera à offrir un bassin tampon de stockage des eaux de ruissellement.