IRTR : l’heure de se mettre en règle

25/10/2012
IRTR : l’heure de se mettre en règle

Payer des impôts n’est jamais très agréable, mais c’est l’unique moyen pour un pays de développer son réseau routier, de moderniser l’éducation, de construire des hôpitaux. Au Togo, certains sont encore réticents à cette idée, en particulier dans le milieu des transports. 

Or, les taxis-motos ou les compagnies de bus sont assujettis à l’impôt sur les revenus des transporteurs toutiers (IRTR).

Pour vérifier que tout ce petit monde est bien en règle pour le 3e trimestre, la direction générale des impôts (DGI) lancera du 1er au 31 décembre des opérations de contrôle sur l’ensemble de territoire.

La directrice générale de la DGI, Ingrid Awadé, a prévenu jeudi que des pénalités seraient appliquées pour tout retard.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Etats-Unis financent la construction d'un dispensaire

Santé

La première pierre du nouveau dispensaire d’Amoutiévé a été posée mardi par l'ambassadeur américain au Togo. Coût du projet : 300 millions de Fcfa.

Fin de la visite du Premier ministre burkinabé à Pya

Diplomatie

Le président Faure Gnassingbé a reçu mardi à Pya (Nord du Togo) le lieutenant-colonel Isaac Zida, Premier ministre de la transition au Burkina-Faso.

Médecine bénévole

Santé

L’ONG Chaîne de l’Espoir vient d’achever une nouvelle mission médico-chirurgicale pédiatrique dans la Préfecture de Haho.

Burundi : la délicate mission d’Edem Kodjo

Diplomatie

L’ancien Premier ministre togolais Edem Kodjo a été désigné par l’Union africaine en qualité de médiateur dans la crise politique qui secoue le Burundi.