IRTR : l’heure de se mettre en règle

25/10/2012
IRTR : l’heure de se mettre en règle

Payer des impôts n’est jamais très agréable, mais c’est l’unique moyen pour un pays de développer son réseau routier, de moderniser l’éducation, de construire des hôpitaux. Au Togo, certains sont encore réticents à cette idée, en particulier dans le milieu des transports. 

Or, les taxis-motos ou les compagnies de bus sont assujettis à l’impôt sur les revenus des transporteurs toutiers (IRTR).

Pour vérifier que tout ce petit monde est bien en règle pour le 3e trimestre, la direction générale des impôts (DGI) lancera du 1er au 31 décembre des opérations de contrôle sur l’ensemble de territoire.

La directrice générale de la DGI, Ingrid Awadé, a prévenu jeudi que des pénalités seraient appliquées pour tout retard.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un immeuble s’effondre près de Kpalimé

Faits divers

Un immeuble s’est effondré mercredi près de Kpalimé (120km de Lomé). On ignore les raisons du sinistre qui a fait 3 morts et une dizaine de blessés graves

Les leçons de Bruxelles

Santé

Que retenir de la conférence internationale sur Ebola (intitulée de l’urgence à la guérison) qui s’est déroulée hier à Bruxelles en présence du Premier ministre togolais représentant le chef de l’Etat. 

La bonne gouvernance est un investissement d’avenir

Coopération

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu s’est entretenu mercredi matin à Bruxelles avec Nicholas Wescott, le directeur général pour l'Afrique du Service d'action extérieure de l'Union européenne (SEAE).

Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Social

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la STT.