ITIE : le Togo s'adapte aux normes de transparence

31/03/2016
ITIE : le Togo s'adapte aux normes de transparence

Nette amélioration depuis 2 ans

En 2012 et 2013, les industries extractives n’ont pas acquitté toutes les taxes et tous les impôts auxquelles elles étaient soumises. Seule une trentaine d’entreprises est à jour.

C’est ce qu’indique la conciliation des rapports 2012 et 2013 de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) réalisée par le cabinet britannique Moore Stephens.

Ces résultats ne sont pas étonnants car le Togo n'a adhéré à l'ITIE qu'en 2013.

Les résultats devraient être meilleurs pour 2014, estime Didier Kokou Agbemadon, le coordonnateur de l’ITIE-Togo, car le cadre réglementaire a été adapté afin d’offrir plus de souplesse et de rigueur concernant les déclarations fiscales.

Le rapport est en cours d’élaboration.

Didier Kokou Agbemadon

Moore Stephens a formulé un certain nombre de recommandations pour rendre la collecte de l’impôt plus efficace. Il propose, notamment, un respect de l’unicité budgétaire du pays, l’utilisation de quittances informatisées pour tous les paiements à l’OTR (Office togolais des recettes), l’élaboration de statistiques sur le secteur extractif et la publication des contrats miniers.

L’ITIE est une coalition composée de gouvernements, d'entreprises, de groupes issus de la société civile, d'investisseurs et d'organisations internationales.

Elle veille à une meilleure gouvernance dans les pays riches en ressources minières à travers la vérification et la publication complète des paiements effectués par les entreprises et des revenus perçus par les gouvernements provenant du pétrole, du gaz et des minerais. 

Avec l’essor de l’activité minière, le Togo s’est engagé dans l’apprentissage des principes de transparence.

Le secteur extractif contribue à hauteur de 18,5% du total des exportations du Togo, selon les chiffres de la direction générale de la statistique.

Les principaux minerais sont le phosphate et le clinker.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.