Inclusion financière : le Togo s'engage

26/05/2017
Inclusion financière : le Togo s'engage

Khardiata Lo N’Diaye

Le gouvernement togolais, conscient des enjeux en matière de développement, a lancé il y a plusieurs années une stratégie de promotion de l’inclusion financière.

Avec l’appui du PNUD et de UNCDF, les autorités s’appuient sur la méthodologie MAP (Making Access to financial services Possible) pour conduire le processus à son terme.

Le MAP a pour objectif d'effectuer un diagnostic qualitatif et quantitatif approfondi de la demande de services financiers par la population.

Il permet également de faire un diagnostic qualitatif et quantitatif approfondi de l'offre, des canaux de distribution et de la réglementation et enfin, d'actualiser la feuille de route de la stratégie pour l'inclusion financière au Togo.

Les résultats des études menées au premier trimestre de cette année ont été dévoilés vendredi.

Même si des efforts sont faits pour élargir la couverture aux zones périurbains et rurales, la plupart des établissements de micro-crédit restent concentrés sur la capitale et les grandes villes. L’ouverture d’agences en zone rurale s’avère coûteuse et peu rentable, indique le rapport.

Les clients des sociétés de micro finance sont satisfaits des services proposés à 55,4%, mais 44,6% ont un sentiment inverse.

Cette proportion est à peu près similaire pour le type de produits proposés (51,1% des personnes interrogées estiment qu’il répondent aux besoins).

L’accès aux produits financiers est plus répandu en zone urbaine et s’améliore généralement avec la progression des revenus.

L’étude montre qu’une grande majorité de la population cible de la finance inclusive n’a pas recours au crédit, n’effectue que très peu de transactions, n’épargne pas et ne réalise aucun transfert d’argent.

La marge de progression est donc grande pour populariser cet instrument de développement.

A condition d’être plus proche des attentes et des besoins en améliorant la disponibilité et l’accessibilité au financement agricole, en facilitant les conditions d’accès au crédit, en gérant mieux le risque, notamment.

‘La finance inclusive, à travers ses innovations technologiques et son adaptation aux conditions locales, a démontré son importance dans le financement du secteur privé pour la création de richesse et la promotion de l’emploi au profit des couches vulnérables et économiquement actives’, a déclaré Khardiata Lo N’Diaye, la représentante du PNUD, lors de la publication des résultats de l’étude.

Elle a félicité le gouvernement pour s’être engagé dans l’élaboration et la mise en œuvre d’une Stratégie nationale d’inclusion financière.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.