Inclusion financière : un modèle togolais pour l’Afrique

20/08/2015
Inclusion financière : un modèle togolais pour l’Afrique

Victoire Dogbé-Tomegah

Lancé il y a 18 mois, le Fonds national pour la finance inclusive (FNFI) connaît un vrai succès. En quelques mois, plusieurs centaines de milliers de togolais ont bénéficié de micro-crédits destinés à développer des activités génératrices de revenus. De nouveaux produits ont été introduits récemment en faveur des jeunes et des agriculteurs.

Une initiative qui suscite un vif intérêt de la part de certains pays de la région. Victoire Dogbé-Tomegah, la ministre du Développement à la base, a reçu jeudi une délégation malienne dirigée par Alhassane Ibrahima Diall, coordonnateur du Centre de promotion et d’appui des systèmes financiers décentralisés (CPA/SFD).

‘Pour réussir toute entreprise, il faut une vision mais aussi de la passion. Il faut avoir de l’audace pour avancer et c’est ce qu’a fait le Togo. Si le FNFI a été mené vite et bien, c’est qu’il y a eu un engagement au plus haut niveau de l’Etat. Pour le chef de l’Etat, l’inclusion financière doit atteindre d’ici les prochaines années, 2 millions de bénéficiaires’, a souligné la ministre.

La finance inclusive est un mécanisme de redistribution juste et équitable de la richesse nationale, expliquent les responsables du FNFI.

Ce projet bénéficie de l’appui de la BAD et du PNUD.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grand Prix de la Kozah : victoire de Hamza Assoumanou

Sport

La première édition du tour cycliste  'Grand Prix de la Kozah' a été remportée jeudi par Hamza Assoumanou de l’équipe Bike Aid (Kpalimé).

L'Allemagne laboure le Togo

Coopération

Depuis la reprise de la coopération avec le Togo, l’Allemagne est particulièrement active dans le secteur de l’agriculture.

Schéma directeur sur le numérique

Tech & Web

Une étude sur la mise en place d’un schéma d’aménagement numérique vient d'être rendue publique.

Les greffiers à la recherche de solutions consensuelles

Justice

Les greffiers du Togo souhaitent l’ouverture rapide d’un dialogue avec les pouvoirs publics pour discuter de leur statut.