Investissements publics en augmentation de 13,1%

18/01/2014
Investissements publics en augmentation de 13,1%

Selon les estimations budgétaires, en 2014, les intérêts de la dette s’élèveront à 33,8 milliards Fcfa contre 30,1 milliards FCFA en 2013, soit une augmentation de 12,3% due pour une bonne part aux intérêts de la dette intérieure.

Les prévisions budgétaires relatives à l’amortissement de la dette publique en 2014 se situent à à 98,6 milliards, contre 85,1 milliards l’année dernière. Cette hausse de 15,9% peut s’expliquer par la poursuite de la réduction des arriérés intérieurs et par la volonté du gouvernement de respecter ses échéances vis-à-vis des créanciers.

Au ministère de l’Economie et des Finances, on fait observer que l’endettement est la résultante d’investissements dans d’importants programmes de développement : infrastructures, santé, éducation, énergie, …

Et justement, le montant total de l’investissement cette année sera de 260,5 milliards contre 230,4 milliards en 2013, + 13,1% via les ressources internes pour 118 milliards et externes pour 141,9 milliards.

En 2010, le Togo avait atteint le point d’achèvement de l’initiative PPTE entraînant l’annulation d’une grande partie de la dette extérieure par les bailleurs de fonds (Club de Paris, FMI, France, Espagne, Belgique, Chine, etc…). Depuis, Lomé a été en mesure d’emprunter à un niveau raisonnable, notamment grâce à des prêts concessionnels. Une nécessité si le pays veut poursuivre sa modernisation.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.