Juba, nouvel eldorado pour les banques internationales

23/07/2013
Juba, nouvel eldorado pour les banques internationales

Le Groupe Ecobank, dont le siège est au Togo, met le cap sur le Soudan du Sud, devenu récemment indépendant. L’objectif est d’accompagner ce producteur de pétrole à répondre aux défis du développement. La banque propose l’intégralité des produits et services classiques à l’intention d’une clientèle de particuliers, de PME, de grandes entreprises et d’institutionnels.  

« Nous sommes particulièrement enthousiastes d’avoir obtenu des autorités sud-soudanaises l’autorisation de nous installer dans ce pays doté d’un potentiel énorme. Notre présence dans 4 de ses 6 pays limitrophes, à savoir le Kenya, l’Ouganda, la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine, constitue un avantage unique pour contribuer au développement et à l’intégration de cette jeune république », a confié Thierry Tanoh, le directeur général.

Le Soudan du Sud est richement doté avec une agriculture abondante, un potentiel hydroélectrique important grâce au Nil Blanc et un sous-sol prometteur avec, outre le pétrole, le fer, le cuivre, le chrome, le zinc, l’argent et l’or.

Un marché qui attise les convoitises des grands établissements bancaires africains et internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Guy Lorenzo veut dénicher de nouveaux talents

Sport

Les directions régionales et préfectorales du sport et des loisirs ont reçu un appui financier et en équipements du ministre des Sports, Guy Lorenzo.

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.