Juba, nouvel eldorado pour les banques internationales

23/07/2013
Juba, nouvel eldorado pour les banques internationales

Le Groupe Ecobank, dont le siège est au Togo, met le cap sur le Soudan du Sud, devenu récemment indépendant. L’objectif est d’accompagner ce producteur de pétrole à répondre aux défis du développement. La banque propose l’intégralité des produits et services classiques à l’intention d’une clientèle de particuliers, de PME, de grandes entreprises et d’institutionnels.  

« Nous sommes particulièrement enthousiastes d’avoir obtenu des autorités sud-soudanaises l’autorisation de nous installer dans ce pays doté d’un potentiel énorme. Notre présence dans 4 de ses 6 pays limitrophes, à savoir le Kenya, l’Ouganda, la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine, constitue un avantage unique pour contribuer au développement et à l’intégration de cette jeune république », a confié Thierry Tanoh, le directeur général.

Le Soudan du Sud est richement doté avec une agriculture abondante, un potentiel hydroélectrique important grâce au Nil Blanc et un sous-sol prometteur avec, outre le pétrole, le fer, le cuivre, le chrome, le zinc, l’argent et l’or.

Un marché qui attise les convoitises des grands établissements bancaires africains et internationaux.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.