KfW : 57 ans aux côtés du Togo

09/06/2016
KfW : 57 ans aux côtés du Togo

Le chef de l'Etat et sa délégation en compagnie des représentants de la Kfw

Les dirigeants de la KfW (Banque publique allemande) ont accueilli jeudi le président Faure Gnassingbé et la délégation qui l’accompagne dans les bureaux berlinois de l’institution.

Norbert Kloppenburg, le vice-président, qui s’était rendu à Lomé en avril dernier à l’occasion du Forum économique Togo-Allemagne, a rappelé la relation historique – 57 ans - entre la Banque et le Togo et l’efficacité désormais prouvée des projets financés.

Fondée en 1948, la banque de promotion de l’Allemagne appartient à l’Etat pour 80% et aux Länders (régions) pour 20%.

Elle emploie plus de 5.000 collaborateurs en Allemagne et dans le monde.

La banque publique finance des projets dans les pays en développement pour améliorer durablement les conditions de vie des populations.

Norbert Kloppenburg et Faure Gnassingbé

La KfW est active au Togo depuis de nombreuses années avec un engagement de 499 millions d’euros sur la période 1959-2014.

La Banque et le gouvernement togolais ont fixé des objectifs qui portent sur 3 pôles prioritaires, la formation technique et professionnelle et l’emploi des jeunes, le développement rural, y compris l’agriculture, l’appui à la décentralisation. 

La KfW a accordé récemment plusieurs financements dans l’énergie et pour la construction du petit contournement de Lomé.

La Banque est partie prenante dans la nouvelle aide annoncée jeudi : 60 millions d’euros pour la période 2016-2017.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Merci à Faure Gnassingbé

Cédéao

Le nouveau Premier ministre bissau guinéen, Aristides Gomes, va entamer une tournée ouest-africaine qui le mènera à Lomé.

Les droits des personnes est au cœur du développement

Développement

Le gouvernement togolais travaille pour garantir un développement inclusif, équitable et durable.

Sida : appui américain

Santé

Les Etats-Unis aident le Togo et d'autres pays africains à lutter plus efficacement contre le sida. Et fournit des moyens financiers.

N'avalez pas trop vite

Santé

Le marché de la contrefaçon de médicaments ne s’est jamais aussi bien porté.