L’OTR expliquée en région

26/02/2014
L’OTR expliquée en région

Henry Gaperi (G) et Adji Otéth Ayassor

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, a achevé une tournée de 48h dans le nord du Togo dont l’objectif était de présenter aux agents des impôts et des douanes l’Office togolais des recettes (OTR), une structure qui regroupe désormais les deux régies de l’Etat.

A Dapaong et à Kara, M. Ayassor a convié les fonctionnaires à travailler en étroite collaboration avec les commissaires des douanes, des impôts et des services généraux.

‘Depuis 2008, nous avons fait des réformes qui ont permis de renforcer les capacités de mobilisation des deux régies financières. L’OTR devrait permettre de mobiliser davantage de ressources pour faire face à la demande sociale et aussi permettre au gouvernement de financer les dépenses publiques’, a déclaré le ministre. 

M. Ayassor avait à ses côtés le commissaire général de l’OTR, Henry Gaperi, et les 3 commissaires en charge des impôts, de la douane et des services généraux, respectivement, Adoyi Essowazana, Kodjo Adedzé et Kokou Tchodi.

‘Nous devons maximiser les revenus, fournir un service de qualité aux partenaires, protéger l’intégrité du système fiscal, protéger le peuple togolais et ses biens’, a expliqué M. Gaperi.

La tournée d’information régionale se poursuivra dans les prochains jours.

A l’instar de Maurice, du Ghana, du Rwanda ou de l’Ouganda, le Togo dispose désormais d’un outil performant pour la collecte des impôts et des taxes. C’est le premier pays d’Afrique de l’ouest francophone à mettre en œuvre cette réforme.

L’OTR permettra de rationaliser le système de collecte, de générer davantage de recettes et d’imposer le secteur informel. A terme, ce vaste chantier fiscal devrait s’accompagner d’une baisse des prélèvements.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.