L’UE va poursuivre son appui budgétaire

24/11/2011
L’UE va poursuivre son appui budgétaire

L'engagement du gouvernement togolais dans son processus de réforme s'est traduit cette année en un décaissement de 4,7 milliards de Fcfa de la part de l’Union européenne, dans le cadre du programme ABRP (Appui budgétaire à la réduction de la pauvreté). Sur la période 2009-2011 le Togo a reçu au total 22,4 Milliards de Fcfa, versés directement au budget de l'Etat.

Pour 2012-2014, ce montant devrait être un peu plus modeste; de l'ordre de 15 miliards de Fcfa.

L’ABRP consiste à transférer directement des fonds européens au budget de l'Etat bénéficiaire, en l’occurrence le Togo, pour appuyer ses politiques de réformes économiques, et de réduction de la pauvreté. 

Dans un communiqué publié jeudi, la Délégation de la Commission européenne à Lomé invite les autorités à « maintenir l'effort et le rythme dans l'amélioration de la gestion des finances publiques, notamment la transparence dans les marchés publics, l'amélioration de l'exécution du programme d'investissements publics et le contrôle ».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un immeuble s’effondre près de Kpalimé

Faits divers

Un immeuble s’est effondré mercredi près de Kpalimé (120km de Lomé). On ignore les raisons du sinistre qui a fait 3 morts et une dizaine de blessés graves

Les leçons de Bruxelles

Santé

Que retenir de la conférence internationale sur Ebola (intitulée de l’urgence à la guérison) qui s’est déroulée hier à Bruxelles en présence du Premier ministre togolais représentant le chef de l’Etat. 

La bonne gouvernance est un investissement d’avenir

Coopération

Le Premier ministre, Arthème Ahoomey-Zunu s’est entretenu mercredi matin à Bruxelles avec Nicholas Wescott, le directeur général pour l'Afrique du Service d'action extérieure de l'Union européenne (SEAE).

Nicoué Broohm : 'Il faut que la raison l'emporte'

Social

Le gouvernement a réaffirmé mardi son attachement à la poursuite des négociations avec les centrales syndicales et, notamment, avec la STT.