L’UEMOA se délocalise pour une journée

07/09/2014
L’UEMOA se délocalise pour une journée

L'objectif est de mobiliser plus de 15 milliards d’euros

Les 8 pays membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) investissent Dubaï le 9 septembre le temps d’une conférence économique destinée à drainer les investissements du Golfe.

Objectif de cette rencontre inédite, mobiliser plus de 15 milliards d’euros en faveur de 17 projets régionaux, principalement dans les infrastructures : modernisation du réseau ferroviaire et construction d’une autoroute ouest-africaine.

Fonds souverains, investisseurs privés et banques de développement sont les bienvenus.

Si la manifestation revêt un caractère régional, chaque pays va tenter de vendre ses propres projets.

Raison pour laquelle le président Faure Gnassingbé sera présent dans l’émirat.

C’est bien là l’illustration de la diplomatie économique pratiquée par le chef de l’Etat.

Le Togo est à la recherche de financements nouveaux ou additionnels dans un certain nombre de secteurs : banque, télécommunications, hôtellerie, logements sociaux, routes ou agriculture.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otèth Ayassor, est arrivé dimanche à Dubaï.  

L’Union économique et monétaire ouest-africaine comprend les pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau contrat de management pour le 2 février ?

Tourisme

Le journal Focus Infos annonce la signature d’un contrat de management entre Emaar  Hospitality Group et la société Kaylan qui exploite l’hôtel du 2 février.

Levée d'écrou

Social

Trois enseignants condamnés en début de semaine à Kara pour tentative d'enlèvement dans une gendarmerie ont été libérés.

'Une étape importante vers l'apaisement en Guinée-Bissau'

Cédéao

Le président Faure Gnassingbé a salué mardi la nomination d’un Premier ministre de consensus en Guinée Bissau.

Le CHR d'Atakpamé va disposer d'une unité de soins critiques

Santé

L’hôpital régional d’Atakpamé disposera dans quelques semaines d’une unité de traumatologie ultra-moderne. Un don de la coopération israélienne.