L’Union européenne accorde un nouvel appui budgétaire au Togo

01/07/2011
L’Union européenne accorde un nouvel appui budgétaire au Togo

L'Union européenne a décidé vendredi d’étendre le programme actuel d'appui budgétaire (ABRP) à l'année 2011 pour un montant maximal de 7,5 millions d'euros. Ainsi, sur la période 2009-2011 le plafond du programme ABRP a atteint à lui seul un montant de 34,5 millions d'euros soit plus de 22,6 milliards de F CFA.

Cette décision prise « au vu de la poursuite des réformes » vise spécifiquement à contribuer au renforcement de certains éléments clé dont les statistiques, la programmation sectorielle dans l'eau et assainissement et la santé, la gestion prévisionnelle des dépenses, les recettes internes et la comptabilité, le dialogue avec le gouvernement autour du DSRP. 

Ce programme marque l'engagement de l’UE auprès du Togo pour l'amélioration des finances publiques, la relance économique et le progrès social.

L'UE et le gouvernement s'engageront dans un dialogue approfondi sur la réduction de la pauvreté, la situation macroéconomique et la gestion des finances publiques.

« Après analyse des progrès dans  la mise en œuvre du Document de Stratégie pour la Réduction de la Pauvreté (DSRP) du Togo et des avancées positives dans la gestion des Finances Publiques, plusieurs décaissements ont été faits entre 2009 et 2010 à hauteur de 38,2 millions d'euros soit plus de 25 milliards de CFA au profit du budget de l'Etat. Ce montant inclus aussi l'appui budgétaire au titre de l'apurement des arriérés de la dette extérieure (BEI), du V-Flex et de la facilité alimentaire (Food falcilty) », lit-on dans un communiqué de la Délégation de la Commission européenne à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un modèle exemplaire de la coopération européenne

Coopération

Fréquentes au Togo, les pluies tropicales provoquent d’importantes inondations, notamment en milieu urbain.

Veille sanitaire

Santé

La grippe aviaire a fait son retour dans deux préfectures. Des mesures d'urgence ont été imposées doublées d'une surveillance sanitaire.

Rien ne va plus à Kinshasa

Union Africaine

En RDC, le médiateur togolais Edem Kodjo est dans l'incapacité de réunir le pouvoir et l'opposition. 

Le secteur privé ne contribue pas pleinement à la politique de relance

Développement

Le Togo, via différents accords et conventions, s’est engagé a utiliser de la façon la plus efficace l’aide publique au développement (APD).