L’ajustement structurel, c’est terminé !

12/04/2014
L’ajustement structurel, c’est terminé !

Adji Otéth Ayassor et Christine Lagarde samedi au siège du FMI

Le FMI a changé et n'impose plus les politiques d'ajustement structurel qui ont été notamment décriées en Afrique et en Amérique du Sud dans les années 80-90, a assuré samedi sa directrice générale.

Ajustement structurel' C'était avant mon mandat et je n'ai aucune idée de ce que c'est, a ironisé Christine Lagarde au cours d'une conférence de presse à Washington, en réponse à un journaliste ghanéen qui l'interrogeait sur la mauvaise image du Fonds monétaire international en Afrique.

Ce terme d'ajustement structurel recouvre des mesures de libéralisation de l'économie et de réduction du périmètre de l'Etat qui ont conditionné les prêts du FMI, avec des résultats très contestés dans les pays du Sud.

Nous ne faisons plus ça, a assuré Mme Lagarde, à la tête du FMI depuis 2011, alors que le Fonds a continué de soutenir des politiques d'austérité budgétaire dans les pays placés sous son assistance financière (Grèce, Portugal...).

Il faut comprendre que nous avons changé notre façon d'offrir notre soutien financier. C'est vraiment sur la base d'un partenariat, a assuré la dirigeante, à l'heure où son institution s'apprête à renflouer l'Ukraine en contrepartie de mesures d'économie draconiennes.

Dans tout partenariat, il y a une part d'épreuve, a-t-elle toutefois admis. Si le Fonds est appelé à l'aide, c'est parce que le pays ne peut pas prendre certaines décisions par lui-même, qu'il a besoin de soutien et qu'il a besoin d'avoir accès à suffisamment de financement.

Selon elle, le fait que la Grèce a pu cette semaine retourner sur les marchés est une preuve évidente que l'assistance du Fonds fonctionne.

Christine Lagarde s’est retrouvée samedi en compagnie d’Adji Otéth Ayassor, l ministre de l’Economie et des Finances du Togo, pour la traditionnelle photo de famille des Gouverneurs du FMI, présents à Washington depuis le début de la semaine pour les Assemblées générales du Fonds et de la Banque mondiale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.