L’effet bancarisation aiguise les appétits

04/02/2015
L’effet bancarisation aiguise les appétits

La banque burkinabé a de fortes ambitions au Togo où la concurrence est féroce

Un pays où le taux de bancarisation est passé de 3% à 8,1% en 5 ans est de nature à aiguiser les appétits des banques régionales et internationales. Dernière à faire son entrée sur le marché togolais, Coris Bank International. Cet établissement qui a son siège au Burkina Faso vient d’ouvrir une filiale à Lomé dirigée par Seydou Sanou.

Outre la Burkina (36 agences), CBI est implantée en Côte d’Ivoire et au Mali. Ses dépôts dépassent 250 milliards de Fcfa.

Elle compte parmi ses actionnaires plusieurs institutions publiques et privées burkinabés ainsi que la Banque ouest-africaine pour le développement (BOAD).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Premier ministre israélien participera au sommet de Monrovia

Cédéao

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu participera le 4 juin prochain à Monrovia (Liberia) au sommet de la Cédéao.

Une exploitation raisonnée des océans

Environnement

Du 5 au 9 juin 2017, l’ONU accueillera à New-York sa première conférence mondiale sur l’Océan, très importante pour le climat et pour l'économie. 

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.