L’effet bancarisation aiguise les appétits

04/02/2015
L’effet bancarisation aiguise les appétits

La banque burkinabé a de fortes ambitions au Togo où la concurrence est féroce

Un pays où le taux de bancarisation est passé de 3% à 8,1% en 5 ans est de nature à aiguiser les appétits des banques régionales et internationales. Dernière à faire son entrée sur le marché togolais, Coris Bank International. Cet établissement qui a son siège au Burkina Faso vient d’ouvrir une filiale à Lomé dirigée par Seydou Sanou.

Outre la Burkina (36 agences), CBI est implantée en Côte d’Ivoire et au Mali. Ses dépôts dépassent 250 milliards de Fcfa.

Elle compte parmi ses actionnaires plusieurs institutions publiques et privées burkinabés ainsi que la Banque ouest-africaine pour le développement (BOAD).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Pas suffisant pour être qualifié

Sport

Malgré sa victoire dimanche à Lomé face au Gabon (2-1), le Togo dit adieu au second tour des éliminatoires de la coupe d’Afrique des Nations des moins de 20 ans.

L'ambassadeur américain n'hésite pas à donner de sa personne

Environnement

L’ambassadeur du Togo à Lomé, David Gilmour, est un homme de terrain. Il l’a prouvé samedi en participant à l’opération ‘plage propre’.

L'UL n'est pas Harvard, mais ...

Tech & Web

En 2004, Mark Zuckerberg étudiant à Harvard, crée The Facebook, un réseau social inter-universités.  En 2018, l'UL lance Rescoul.

Le Togo devance les attentes de la Banque mondiale

Développement

La Banque mondiale préconise le recours aux solutions innovantes pour accélérer l'électrification en Afrique.