L’effet bancarisation aiguise les appétits

04/02/2015
L’effet bancarisation aiguise les appétits

La banque burkinabé a de fortes ambitions au Togo où la concurrence est féroce

Un pays où le taux de bancarisation est passé de 3% à 8,1% en 5 ans est de nature à aiguiser les appétits des banques régionales et internationales. Dernière à faire son entrée sur le marché togolais, Coris Bank International. Cet établissement qui a son siège au Burkina Faso vient d’ouvrir une filiale à Lomé dirigée par Seydou Sanou.

Outre la Burkina (36 agences), CBI est implantée en Côte d’Ivoire et au Mali. Ses dépôts dépassent 250 milliards de Fcfa.

Elle compte parmi ses actionnaires plusieurs institutions publiques et privées burkinabés ainsi que la Banque ouest-africaine pour le développement (BOAD).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !