L’effet bancarisation aiguise les appétits

04/02/2015
L’effet bancarisation aiguise les appétits

La banque burkinabé a de fortes ambitions au Togo où la concurrence est féroce

Un pays où le taux de bancarisation est passé de 3% à 8,1% en 5 ans est de nature à aiguiser les appétits des banques régionales et internationales. Dernière à faire son entrée sur le marché togolais, Coris Bank International. Cet établissement qui a son siège au Burkina Faso vient d’ouvrir une filiale à Lomé dirigée par Seydou Sanou.

Outre la Burkina (36 agences), CBI est implantée en Côte d’Ivoire et au Mali. Ses dépôts dépassent 250 milliards de Fcfa.

Elle compte parmi ses actionnaires plusieurs institutions publiques et privées burkinabés ainsi que la Banque ouest-africaine pour le développement (BOAD).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.