L'opposition joue avec l'économie d'un pays

17/01/2018
L'opposition joue avec l'économie d'un pays

Mise en garde du FMI

La poursuite de l’instabilité politique a des effets directs sur la situation économique. Dans son résumé analytique publié en fin d’année, le Fonds monétaire international (FMI) pointe une balance des risques ‘plutôt défavorable’. 

Si le mécontentement public persiste, les autorités pourraient faire face à des pressions croissantes pour ralentir l’ambitieux programme d’assainissement des finances publiques, indique le Fonds.

Les troubles politiques pourraient également entraver les investissements privés et éroder le soutien politique et social nécessaire pour les réformes structurelles. 

Il y a quelques signes d’hésitation de la part d’investisseurs privés. Certaines émissions obligataires de l’État ces derniers mois n’ont pas été suffisamment souscrites. Qui plus est, les contraintes de capacités institutionnelles pourraient présenter des risques pour la mise en œuvre du programme engagé avec le Togo (FEC, Facilité élargie de crédit), prévient le FMI.

Le climat de tension volontairement alimenté par l’opposition depuis 5 mois a clairement pour objectif de mettre l’économie à genoux afin d’accuser le pouvoir d’être à l’origine du marasme. Personne n’est dupe de cette stratégie. Mais les opposants doivent comprendre qu'ils sont en train de se tirer une balle dans le pied.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ca fait mal !

Sport

Ecrasée par le Sénégal (6-0), jeudi, l’équipe féminine des Eperviers a vécu encore pire samedi.

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.