La BAD rassurante pour l’économie togolaise

05/03/2012
La BAD rassurante pour l’économie togolaise

Annoncé en avril 2011 lors des Assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington, la Banque africaine de développement, a effectivement ouvert son bureau de représentation au Togo il y a quelques semaines. A sa tête, l’Ivoirien Serge Nguessan.

Republicoftogo.com : Pourquoi un bureau au Togo ?

Serge Nguessan : Depuis 2006, les choses évoluent rapidement dans ce pays. Beaucoup de réformes ont été accomplies qui ont, notamment, permis d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative PPTE avec une annulation d’une grande partie de la dette extérieure.

Ce bureau a été créé dans le cadre d’un programme  de décentralisation lancé par notre institution.

L’objectif est de permettre à la Banque d’être au plus près des besoins de la population et d’intensifier les actions pour permettre d’avoir des résultats concrets sur le terrain.

Republicoftogo.com : La BAD affiche un bel optimisme quant aux résultats économiques obtenus par le Togo, mais la population a encore du mal à en ressentir les effets bénéfiques

Serge Nguessan : Nous sommes effectivement optimistes pour l’économie du Togo. Le taux de croissance est positif et si le cap est maintenu, cet élan vers le développement devrait se poursuivre.

Il est bien sûr important que la population bénéficie des résultats de cette croissance dans leur vie quotidienne. Je comprends cette préoccupation.

C’est pour cela que nous encourageons le gouvernement à poursuivre les réformes dans les domaines prioritaires. Il faut également encourager le secteur privé qui est créateur d’emplois. A cet égard, la modernisation du Code de l’investissement est une très bonne chose pour améliorer le climat des affaires.

La BAD va accompagner le gouvernement pour mener ces réformes.

Depuis 2006, notre engagement en faveur du Togo a pratiquement triplé. Nous avons injecté 67 milliards et comptons intensifier ces investissements dans les infrastructures, le secteur privé et l’emploi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

300 millions pour la réconciliation

Coopération

La Délégation de l’Union Européenne au Togo va subventionner pour 300 millions de Fcfa 26 projets élaborés par des organisations de la société civile en faveur de la réconciliation nationale.

KR 2013 : 2e vague

Coopération

Une nouvelle cargaison de riz estimée à près de 3 milliards de Fcfa a été offert mercredi par le gouvernement japonais dans le cadre du Kennedy Round (KR) 2013. 

72 milliards pour un Togo plus moderne

Développement

L’Union européenne a consacré 72 milliards de Fcfa depuis 7 ans pour la modernisation des infrastructures.

Faire de l’UEMOA un modèle d’intégration

Coopération

Le président Faure Gnassingbé et ses homologues d’Afrique de l’Ouest assistent lundi à Ouagadougou (Burkina Faso) au XXe anniversaire de la création de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).