La BAD triple son capital

29/05/2010
La BAD triple son capital

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé vendredi sa décision de tripler son capital, porté à quelque 100 milliards de dollars US (81 milliards EUR), à la clôture de ses assemblées annuelles à Abidjan.
Lors de la cérémonie, le président du conseil des gouverneurs de la BAD, le ministre ivoirien du Plan Paul-Antoine Bohoun Bouabré, a vu une "décision importante" dans ce triplement du capital, initialement de 33 milliards USD.
Selon le vice-président de la BAD Thierry de Longuemar, sur les quelque 66 milliards USD d'augmentation, quatre milliards sont "effectivement payés par les Etats actionnaires", le reste étant un engagement "en cas de besoin".
Jeudi, le Rwandais Donald Kaberuka, seul candidat, avait été reconduit à la présidence de la BAD pour un second mandat de cinq ans.
L'augmentation des ressources du Fonds africain de développement (FAD), actuellement de quelque 9 milliards de dollars US (environ 7 milliards EUR) pour cette branche de la BAD qui s'occupe des pays africains les plus pauvres, a également été au menu des assises de la BAD.
Les discussions doivent se poursuivre dans les prochains mois sur ce sujet, ont indiqué des sources proches du dossier, soulignant l'impact des turbulences actuelles des économies européennes, importantes contributrices au Fonds.
Le président du Togo, Faure Gnassingbé, avait assisté jeudi à la cérémonie d’ouverture des Assemblées générales avant de revenir à Lomé laissant sur place son ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otteh Ayassor.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.