La BIDC manque de ressources

10/04/2015
La BIDC manque de ressources

Chinois et Angolais ont été sollicités

Le conseil d’administration de la Banque d’Investissement et de Développement de la Cédéao (BIDC), dont le siège est à Lomé, s’est achevé vendredi.

L’institution a reconnu qu’elle éprouvait des difficultés à mobiliser des ressources.

‘Nous avons rendu compte au conseil des actions que nous menons en matière de mobilisation de ressource au niveau d’investisseurs potentiels. Nous sommes en négociation avec le gouvernement angolais, un groupe chinois, un autre à Hong Kong et avec l’Exim Bank of Chinapour rehausser les chiffres’, a déclaré Bashir Mamman Ifo, le président de la BIDC.

La Banque est une institution financière internationale créée par les 15 Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest  (Cédéao). Elle regroupe : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap Vert, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra Leone et le Togo.

Son activité repose sur la promotion du secteur privé, et sur le développement du secteur public. 

L’objectif affiché par la BIDC est de contribuer à l’essor économique de l’Afrique de l’Ouest à travers le financement des projets publics et privés relevant des domaines du transport, de l’énergie, des télécommunications, de l’industrie, des services, de la réduction de la pauvreté, de l’environnement et des ressources naturelles.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.