La BM oriente les bailleurs et le gouvernement

03/10/2011
La BM oriente les bailleurs et le gouvernement

Une étude financée et réalisée par les experts de la Banque de la Banque mondiale (BM), intitulée «Revue Diagnostic des Dépenses Publiques de Base dans le Secteur Agricole» a été présentée lundi à Lomé.

Le travail est basé sur une analyse rigoureuse des flux financiers, soit près de 600 milliards de Fcfa,  que le Togo va pouvoir gérer à travers la mise en œuvre du Programme National d’Investissement Agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA) dont la BM est le principal pourvoyeur. 

Plusieurs recommandations ont été formulées pour faciliter une bonne gestion du flux d’aide.

Joël Hourticq (photo), le consultant de la Banque, a indiqué que cette revue avait pour objectif d’informer la communauté des partenaires techniques et financiers sur les modalités d’utilisation des fonds par le Togo.

Les conclusions de l’étude soulignent la nécessité, tant pour le gouvernement que pour les bailleurs, de mobiliser encore davantage de moyens pour lutter contre la pauvreté en milieu rural.

Messan Kossivi Ewovor, le ministre de l’Agriculture, estime que les résultats de l’étude sont rendus publics dans un timing parfait alors que le Togo s’apprête à lancer les trois projets composant le PNIASA pour un montant de 112,5 millions de dollars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Promouvoir la disponibilité de la fibre en accès libre

Tech & Web

Au moment où les autorités togolaises mettent le paquet pour développer la fibre, des experts internationaux douchent les ambitions du pays.

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.