La BOAD injecte 2 milliards dans Oragroup

19/10/2011
La BOAD injecte 2 milliards dans Oragroup

La Banque ouest africaine de développement (BOAD) a souscrit mercredi au capital du groupe bancaire Oragroup, dont la filiale au Togo est la Financial Bank,  pour un montant de deux milliards de FCFA.

Le capital du groupe bancaire ORABANK passe désormais de 48,588 milliards de FCFA à 54,965 milliards de FCFA.

La signature de l’accord s’est déroulée au siège de la BOAD à Lomé entre le président de l’institution, Christian Adovelande, et Patrick Mestrallet, directeur de Financial Bank-Togo et Directeur général d’Oragroup.

«En décidant de participer au capital d’Oragroup, la BOAD réaffirme, non seulement son engagement à promouvoir la croissance économique de ses Etats membres, mais aussi sa détermination à œuvrer à l’édification d’un secteur financier structuré, fort et dynamique et au relèvement du taux de bancarisation de notre zone, qui demeure faible », a indiqué M. Adovelande.

M. Mestrallet a de son côté précisé que  l’entrée de la BOAD au capital  s’accompagnait de celle de PROPARCO, filiale de l’Agence française de développement et celle de BIO, une institution de financement publique belge.

Le groupe Orabank est présent au Bénin, au Togo, en Mauritanie, en Guinée Conakry, au Tchad, Gabon et Cameroun.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.