La BSIC tente de se réinventer

19/04/2016
La BSIC tente de se réinventer

La banque veut participer au développement des économies africaines

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu mardi le nouveau directeur général de la filiale togolaise de la Banque sahélo-saharienne de l’investissement et du Commerce (BSIC), Zoumarou Walis Safirou.

L’ambition de la BSIC est d’accompagner le secteur privé et de favoriser ainsi l’activité économique. Nous voulons être une banque citoyenne’, a-t-il déclaré à la sortie de l’entretien.

La Banque sahélo-saharienne pour l’investissement et le commerce est l’institution bancaire régionale de la communauté CEN-SAD créée en 1999 à l’initiative de l’ancien leader libyen Mouamar Kadhafi. Elle dispose d’une implantation en Afrique de l’Ouest et du Centre ainsi qu’au Soudan. Son siège historique demeure à Tripoli en dépit des problèmes que connaît la Libye.

Lors de sa création, la BSIC devait être un des leviers stratégiques pour la promotion et le financement du commerce et de l'investissement entre Tripoli et les pays africains.

Aujourd’hui, l’établissement ambitionne de jouer le rôle de banque commerciale classique forte d’une bonne implantation en Afrique.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.

De l'utilité du PUDC

Développement

Un an après son lancement, le PUDC offre un bilan largement positif. Mais ce n'est qu'un début.