La Belgique a effacé 100% de la dette togolaise

30/11/2011
La Belgique a effacé 100% de la dette togolaise

Le Togo ne doit plus rien à la Belgique. Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), a signé mercredi matin à Bruxelles l’accord de remise de dette avec l’Office national du ducroire (ONDD), l’assureur-crédit public belge.

Concrètement, les autorités belges font une croix sur 71 milliards de FCFA.

En juin 2009, lors du point de décision, le Togo avait plaidé sa cause auprès des créanciers du Club de Paris obtenant à l’époque de Bruxelles un effacement de 31 milliards de Fcfa.

Au moment du point d’achèvement en décembre 2010, Adji Otéth Ayassor était retourné voir les membres du Club de Paris et avait convaincu la Belgique, au terme d’un plaidoyer sur la politique de réformes, d’annuler 41 milliards.

C’est donc cette seconde tranche qui a formellement été effacée mercredi lors d’une cérémonie de signature entre le ministre togolais et Thibaut De Haene de l’ONDD. 

Chaque remise de dette au sein du Club de Paris est sujette à un accord bilatéral avec chaque pays. 

M. Ayassor a salué « la qualité des relations entre le Togo et la Belgique ».

Les autorités belges ont demandé au Togo de poursuivre les efforts et de consolider les acquis. Elles ont indiqué être disposées à accorder de nouveaux financements.

L’annulation de la dette permettra au Togo d’engager des dépenses publiques prioritaires pour la relance de l’économie.

Lundi, l’Espagne avait également annulé une dette de 42 milliards de Fcfa.

En photo : Thibaut De Haene (ONDD), Adji Otéth Ayassor et Félix Kodjo Sagbo, l'ambassadeur du Togo en Belgique

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Guinée Bissau : la Cédéao brandit la menace de sanctions

Cédéao

Faute d'avoir respecté ses engagements vis à vis de la Cédéao, la Guinée Bissau pourrait être sanctionnée par l'organisation régionale.

La transformation numérique est lancée

Tech & Web

Depuis jeudi, les étudiants des universités publiques disposent d’une connexion internet Wi Fi haut débit. Accès disponible dans les salles de cours et sur le campus.