La LTDH souhaite la libération de Sama Essohamlom

01/09/2010
La LTDH souhaite la libération de Sama Essohamlom

La Ligue togolaise des droits de l’homme (LTDH) a demandé mardi la libération de Sama Essohamlom, le directeur général du « Réseau de développement de la masse sans ressource (Redemare).
M. Sama est écroué depuis 40 jours à la prison de Lomé pour tentative d’escroquerie et usage de faux.
Pour la ligue, cette détention provisoire, qui ne doit passer dépasser 10 jours, est en flagrante violation du code des procédures pénales.
Pour la justice, le maintien en détention est motivée par les besoins de l’enquête.
Redémarre est fortement suspecté d’avoir mis en place un schéma de Ponzi, autrement dit, une arnaque pyramidale.
Les victimes seraient plusieurs milliers au Togo et les chances de récupérer leurs mises semblent malheureusement très faibles.
La LTDH semble oublier un peu vite le désarroi des épargnants lésés.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.

Réponse rapide en faveur des populations défavorisées

Développement

Le PNUD a signé vendredi deux nouvelles conventions qui vont permettre d'étoffer les stratégies du PUDC de lutte contre la pauvreté.