La SFI rentre au capital de la CRRH

09/02/2017
La SFI rentre au capital de la CRRH

Rôle clé dans le financement hypothécaire

La Société financière internationale (SFI, Groupe de la Banque mondiale) a pris une participation jeudi dans le capital de la Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’UEMOA (CRRH -Union économique monétaire ouest-africaine).

L’accord a été signé par le vice-président  de la SFI en charge de la Trésorerie, Jindong Hua, et le directeur de la CRRH-UEMOA, Christian Agossa, en présence de Joëlle Businge, la représentante de  la Banque mondiale pour le Togo et du ministre de l’Urbanisme Fiatuwo Sessenou.

En injectant 2 millions de dollars, la SFI devient le 2e actionnaire institutionnel de la CRRH.

‘Nous devons accroitre les interventions de la Banque dans les pays fragiles. Notre prise de participation doit faciliter le refinancement hypothécaire dans l’Union’, a déclaré lJindong Hua.

La CRRH, créée en 2010, compte  31 institutions financières sous régionales actionnaires, dont la BCEAO, la BOAD et la BIDC.

Son rôle est devenu indispensable dans le refinancement hypothécaire. 

Elle a pour mission de refinancer, au profit de ses actionnaires (banques commerciales), les prêts au logement octroyés à la clientèle.

La SFI est la plus importante institution mondiale d’aide au développement dont les activités concernent exclusivement le secteur privé.

La Société a été créée en 1956, et son capital est détenu par 184 pays membres qui définissent ensemble ses politiques.

L’action qu’elle mène dans plus de 100 pays en développement permet aux entreprises et institutions financières des pays émergents de créer des emplois, de produire des recettes fiscales, de renforcer le gouvernement d’entreprise, d’améliorer les résultats au plan environnemental et de contribuer au bien-être de leurs communautés.

Au Togo, la SFI accompagne un certain nombre de projets privés dont Lomé Container Terminal (LCT) et la cimenterie d’HeidelbergCement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une affaire qui ne tient pas la route

Finances

Après deux journées en garde à vue, Vincent Bolloré est ressorti mercredi soir du bureau des juges financiers parisiens avec une mise en examen pour ‘corruption’.

Exploiter la puissance du commerce pour lutter contre la pauvreté

Développement

Le Togo a bénéficié pendant 3 ans du Cadre intégré renforcé (CIR), une initiative de l'organisation mondiale du commerce. 

La qualité des soins est l'objectif central

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu mardi au CHU Sylvanus Olympio de Lomé, le plus grand hôpital du pays.

Mutualiser le renseignement

Coopération

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’.