La dette extérieure a fondu sous le soleil d’Espagne

28/11/2011
La dette extérieure a fondu sous le soleil d’Espagne

Le Togo poursuit l’apurement de sa dette extérieure. Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor (photo), a signé lundi à Madrid une convention avec le Cesce, qui prévoit l’annulation de la totalité de la dette togolaise à l’égard de l’Espagne, soit près de 42 milliards de Fcfa.

Le document a été signé par le ministre et par Beatriz Reguero du Cesce.

Le Cesce est une société anonyme ayant pour actionnaire majoritaire l'Etat espagnol ; les principales banques et compagnies d'assurance du pays détiennent le capital restant. Cet organisme garanti les prêts de l’Etat.

Cette annulation fait suite à l’atteinte par le Togo du point d’achèvement de l’initiative PPTE et de l’annulation d’une grande partie de la dette par le Club de Paris.

Mais les autorités togolaises ont du batailler avec chaque créancier, membre de ce Club, pour obtenir qu’ils passent l’éponge sur tout ou partie des dettes ; la décision dépendant d’accords bilatéraux. 

L’année dernière, Adji Otéth Ayassor, avait passé le grand oral devant les responsables espagnols lors du point de décision, argumentant en faveur d’une annulation totale. Il avait alors obtenu une remise de près de 15 milliards de Fcfa ; les responsables à Madrid jugeant encourageantes les réformes en cours.

La signature d’aujourd’hui marque donc une étape supplémentaire puisque le Togo ne doit plus rien à l’Espagne.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !