La fiscalité, élément central du développement

20/10/2015
La fiscalité, élément central du développement

Une trentaine de pays africains prennent part à la conférence

La 2e conférence internationale du Forum sur l’administration fiscale en Afrique (ATAF) s’est ouverte mardi à Lomé. Les participants débattront pendant 5 jours des moyens de lutter plus efficacement contre l’évasion des capitaux qui hypothèque le développement du continent.

‘Les divers comportements dommageables auxquels font face nos administrations fiscales érodent les bases d’imposition dans la taxation des profits réalisés et créent des pertes considérables pour le Trésor public. Sous un autre angle, les flux financiers illicites alimentent d’autres ramifications tentaculaires qui constituent une menace réelle pour la paix et la sécurité dans nos pays’, a indiqué adji Otèth Ayassor, le ministre de l’Economie, des Finances et de la Planification du développement, à l’ouverture des discussions.

Le commissaire général de l’Office togolais des recettes (OTR), Henry Gaperi, a indiqué que son institution en s’affiliant au Forum entendait profiter de l’expérience des autres administrations.

Pour Logan Wort, le secrétaire exécutif de l’ATAF, une meilleure administration fiscale permet d’améliorer la croissance économique, d’accroître la responsabilité de l’Etat envers ses citoyens et de mobiliser plus efficacement les ressources intérieures.

La fiscalité est l’élément vital du développement, et la voix de l’Afrique apporte une contribution essentielle au débat fiscal mondial. L’ATAF est l’expression concrète de ce que les pays en développement peuvent faire – et font effectivement – pour mobiliser leurs ressources nationales et atteindre leurs objectifs de développement. - 

Les prélèvements sont une question de coût économique, de qualité des services reçus en échange et d’avantages sociaux dont ils bénéficient en tant que citoyens. La manière dont les impôts sont dépensés a également un impact sur la vie des citoyens. Lorsque les dépenses apparaissent comme procurant des avantages concrets, en donnant à l’État les moyens de gouverner, de mener des politiques et de pourvoir aux besoins sociaux et économiques de sa population, elles contribuent également à améliorer sa légitimité et sa réactivité.

Le Forum sur l’administration fiscale (ATAF) regroupe aujourd'hui 36 pays , dont le Togo. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Forêts : le Togo opte pour la convergence

Environnement

Le Togo adhère pleinement au plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestières dans l'espace Cédéao.

Accompagner la décentralisation

Coopération

L’Union européenne et l’Allemagne vont financer pour 19 millions d’euros un programme de décentralisation et de gouvernance locale.

Talents maison

Culture

Le groupe Toofan et l’artiste Almok sont nominés pour l'Afrimma, une compétition qui récompense les meilleurs artistes d’Afrique.

Victoire de Prinz Lorenzo

Sport

Le boxeur togolais Prinz Lorenzo s'est imposé vendredi soir à Kara face au Bosniaque Milos Janjani.