Le FMI prend note des progrès réalisés par le gouvernement

13/04/2014
Le FMI prend note des progrès réalisés par le gouvernement

Adji Otéth Ayassor et Monsio Sayeh

Les Assemblées de printemps du FMI et de la Banque mondiale se sont achevées dimanche en fin de journée à Washington. La délégation togolaise a mis à profit cette dernière journées pour une rencontre avec les responsables du Fonds et de la SFI (Société financière internationale, Groupe de la Banque mondiale).

Monsio Sayeh, la directrice du Département Afrique du FMI, s’est félicitée des récentes réformes introduites par le Togo. Elle a cité en particulier la création de l’Office togolais des recettes (OTR) et la baisse progressive des subventions publiques sur les produits pétroliers. ‘C’est un premier pas significatif’, a-t-elle souligné en invitant les autorités à aller plus loin. L’arrêt des subventions était réclamé par le Fonds depuis plusieurs années. 

Mme Sayeh a demandé à ses interlocuteurs l’état d’avancement du processus de privatisation des deux dernières banques, l’UTB et la BTCI et les progrès réalisés dans l’assainissement du secteur de la micro-finance.

Le ministre de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, qui avait à ses côtés Mawussi Djossou Semodji, le ministre de la Planification a donné les précisions demandées en insistant sur le principe de rigueur budgétaire et de bonne gouvernance qui caractérisent la gestion de son pays depuis plusieurs années.

Le FMI a confirmé la poursuite de sa coopération dans le cadre d’un nouveau programme d’appui budgétaire en préparation.

Montfort Mlachila, chef de la Mission du FMI pour le Togo et Werner Ch. Keller, le représentant du Fonds à Lomé, assistaient à la réunion en présence 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné. 

L'humain au coeur de l'action

Développement

Depuis près de 40 ans, le Togolais Julien Nyuiadzi consacre son énergie au développement agricole de son pays en plaçant l’humain au cœur de ses actions. 

Libération de sept des huit étudiants de l'UL

Justice

La justice a ordonné lundi soir la libération de sept des huit étudiants détenus depuis la semaine dernière à la suite de manifestations sur le campus de l'université de Lomé.