Le PM reçoit le directeur des Opérations de la Banque mondiale

08/12/2015
Le PM reçoit le directeur des Opérations de la Banque mondiale

Jim Yong Kim (G) le président de la Banque mondiale et Pierre Laporte

Le Seychellois Pierre Laporte, ancien ministre des Finances de son pays, et nouveau directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Togo, la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Burkina Faso et la Guinée, a été reçu mardi par le Premier ministre Komi Selom Klassou.

Il a salué les nombreuses réformes entreprises par le Togo. ‘Il faut traduire dans les faits la croissance afin qu'elle profite à la plus grande majorité de la population’, a-t-il déclaré.

La Banque Mondiale renforcera son intervention dans des secteurs prioritaires comme la santé, l'éducation grâce au 15 projets contenus dans le portefeuille actuel mais aussi grâce à un nouveau programme qui devra être lancé d'ici mai 2016 après l’adoption du cadre de partenariat.

Pierre Laporte a succédé à Ousmane Diagana, nommé récemment vice-président de l’institution.

A Lomé, le bureau de la BM est dirigé par Joëlle Businger.

Le portefeuille de la Banque au Togo avoisine les 350 millions de dollars et couvrent des secteurs assez divers comme l’éducation, la santé, l’agriculture, la promotion du secteur minier, les infrastructures,  la lutte contre les effets du changement climatique, notamment.

Pierre Laporte sera reçu demain par le chef de l'Etat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !

Agriculture : le FIDA en première ligne

Coopération

Le FIDA pourrait jouer un rôle central dans la relance du secteur agricole, estime le secrétaire d’Etat adjoint américain au Trésor.