Le Togo a la confiance des marchés financiers

20/04/2011
Le Togo a la confiance des marchés financiers

Pendant près de deux ans, Marshall Mills (photo) a été le Monsieur Togo au Fonds monétaire international (FMI). Il a suivi pas a pas les réformes structurelles engagées par le gouvernement ; il s’est rendu à de nombreuses reprises à Lomé. Aujourd’hui, le chef de mission du FMI pour le Togo est appelé à de nouvelles fonctions au sein de l’institution.
C’est avec la satisfaction du devoir accompli qu’il témoigne des progrès réalisés par le Togo en matière de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption. « Le Togo s’est comporté en très bon élève et les résultats sont là », souligne M. Mills lors d’un entretien accordé à Washington à l’occasion des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale.
Republicoftogo.com : Quelles sont les prévisions de croissance du FMI concernant le Togo ?
Marshall Mills : Elles sont de l’ordre de 4% cette année; un tout petit peu en dessous. On note donc une reprise et avec la poursuite des réformes structurelles, on espère atteindre un taux plus élevé l’année prochaine.
Republicoftogo.com : En matière de bonne gouvernance, le Togo a-t-il vraiment fait des progrès ?
Marshall Mills : Dans la gestion des finances publiques c’est incontestable.  C’est d’ailleurs l’un des domaines, voire le domaine, dans lequel le Togo a fait le plus de progrès en matière de bonne utilisation des ressources publiques.
Il est clair que par rapport au passé, les autorités togolaises ont fait du chemin.
Signe de cette confiance retrouvée, le Togo a le taux d’intérêt le plus bas de la sous-région pour les bons du Trésor. C’est une bonne indication de la confiance des marchés financiers.

Republicoftogo.com :Le Togo a bénéficié en fin d’année dernière d’une annulation de 80% de sa dette extérieure. Le risque est de voir le pays se réendetter de manière incontrôlée.
Marshall Mills : Les autorités togolaises sont parfaitement conscientes de la nécessité de maintenir la viabilité de la dette publique, mais en même temps, le pays doit obtenir des crédits pour réaliser les investissements nécessaires à sa croissance.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau rôle pour Djimon Hounsou

Culture

L'acteur Djimon Hounsou a été reçu par Faure Gnassingbé. Ils n'ont pas parlé filmograpgie, mais promotion du cinéma au Togo.

Clémence des juges

Justice

La justice a décidé de remettre en liberté une vingtaine de personnes interpellés et condamnés pour des actes de violence lors des récentes manifestations.

Une vie en ligne

Tech & Web

L’UNICEF a publié lundi un rapport sur les enfants dans le monde numérique. Les possibilités sont immenses, mais le monde virtuel a aussi ses effets néfastes.

Fin de la réunion ministérielle du Conseil de l'entente

Coopération

Le ministre des Affaires étrangères Robert Dussey a présidé dimanche à Lomé la réunion ministérielle du Conseil de l’Entente.