Le Togo débarque en force à Tokyo

07/10/2012
Le Togo débarque en force à Tokyo

Les ministres de l’Economie et des Finances, Adji Otéth Ayassor, et de la Planification, Djossou Mawussi Semodji, sont arrivés dimanche matin à Tokyo. Avec eux une forte délégation composée de responsables du ministère des Finances, du Plan, mais également de la BTD, de la BTCI, de la BOAD.

Tous participeront à partir de lundi et pendant une semaine aux Assemblées d’automne du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale.

Ces Assemblées offrent l'occasion pour les grands dirigeants du secteur public — banques centrales, ministères des Finances et du Développement — et du secteur privé, ainsi qu'aux experts issus du milieu universitaire, de se retrouver pour traiter des grands dossiers mondiaux liés aux perspectives de l'économie dans le monde, à la lutte contre la pauvreté, au développement économique et à l'efficacité de l'aide. Cet événement donne également lieu à toute une série de séminaires, séances d'information régionales, conférences de presse et autres sessions consacrés à l'économie mondiale, au développement international et au système financier international. Ce rendez-vous permet aussi de faire le point sur la situation économique et financière au Togo et d’examiner les programmes de coopération avec les deux institutions et les nouvelles aides planifiées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.